Elle demande à un policier d’abattre un chien pour une raison absurde

ADVERTISING

Une femme a reçu des menaces de mort après la diffusion d'une vidéo où on peut la voir demander à un policier de tirer sur un chien en train de détruire sa nouvelle voiture. Jessica Dilallo, originaire de Dalton, en Géorgie (États-Unis), a tenté de pousser un officier à tuer l'animal arrachant le pare-choc de son véhicule, alors que le comportement du chien n'avait rien d'agressif envers les humains.

 

Le 9 novembre, le Pitbull, prénommé Red, s'est échappé de chez lui alors que sa famille se trouvait à un enterrement et s'est mis à poursuivre deux chats, qui ont fini par se réfugier sous la voiture de Jessica Dilallo. Si Red ne pose aucun danger aux êtres humains, il est très vite titillé par les chats et était bien décidé à attraper les deux félins.

 

Source: Jessica Dilallo/YouTube

 

Après avoir remarqué les dégâts causés par l'animal, Jessica Dilallo a contacté la police afin qu'elle envoie des agents. Le policier était cependant assez réticent à approcher Red, de peur de voir l'animal l'attaquer, ne lui laissant pas d'autre choix que de l'abattre. C'est finalement la fourrière qui s'est chargée de mettre la main sur le Pitbull, avant de le rendre à sa famille.

 

Sur les images, on peut entendre Jessica, furieuse, s'écrier :

 

Vous pourriez lui tirer dessus. Laissez-moi vous poser une question. Si je vais acheter un pistolet et tout ce qu'il faut, je pourrai lui tirer dessus en toute légalité ? Pourquoi non ? Il détruit ma propriété. Pourquoi ne serais-je pas autorisée à lui tirer dessus ?

 

Source: Jessica Dilallo/YouTube

 

L'officier, le lieutenant Matthew Locke, qui avait déjà assuré à la femme que la fourrière n'allait pas tarder, a maintenu que le chien n'avait rien fait de répréhensible au point d'être abattu. Un porte-parole de la polie de Dalton a défendu la décision de Matthew Locke, en déclarant :

 

[Matthew] Locke a décidé de ne pas tenter d'écarter le chien par lui-même, car il ne voulait pas se retrouver dans une situation où l'animal l'aurait attaqué et où il aurait été obligé de lui tirer dessus.

 

Malgré les nombreux commentaires incendiaires et tandis que la famille de Red a accepté de payer les dégâts causés par le chien, Jessica Dillalo affirme ne pas regretter son geste. "Je suis, genre, la personne la plus détestée du moment parce que j'ai dit que je voulais tirer sur le chien, mais je maintiens ce que j'ai dit", confie-t-elle à la chaîne d'information ABC13.

 

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING