Doubs : un lynx abattu

PUBLICITE

Le cadavre d’un lynx a été retrouvé dans le Doubs, dans le canton de Quingey, à la fin du mois de décembre 2020, comme le rapporte le site d’informations 20 Minutes. Des agents de l’Office Français de la Biodiversité se sont immédiatement rendus sur place après un signalement pour constater le décès de l’animal, qui a été tué à l’arme à feu.

 

C’est le troisième lynx abattu dans la région en 2020. L’espèce, pourtant protégée, est régulièrement la cible des braconniers. Une enquête a été ouverte. L’association (FERUS) a décidé de porter plainte. Elle demande également que l’animal soit remplacé pour parvenir à assurer la survie du lynx boréal en France.

 

Source : DR

 

Ce dernier se trouve toujours dans une situation périlleuse, car le pool génétique reste faible. Il est donc important que de nouveaux individus s’ajoutent à la population de lynx pour assurer une diversité de gènes et à terme, sa survie. Le lynx, considéré comme un concurrent direct des chasseurs, est éliminé pour éviter qu’il ne leur fasse de l’ombre. Abattre un lynx est puni par la loi : jusqu’à 3 ans de prison et 150 000 euros d’amende, mais dans les faits, les coupables sont très rarement retrouvés, en raison de l’absence de témoin.

PUBLICITE