Dordogne : un homme condamné pour maltraitance

ADVERTISING

Un éleveur non déclaré a été condamné pour maltraitance après le décès d’une chienne, morte de faim. D’après les informations du site France Bleu, la chienne de race Mastiff, prénommée Ghalia, était utilisée comme une machine à chiots.
 

Ghalia avait finalement été abandonnée pendant plusieurs semaines dans une maison, sans eau ni nourriture. Lorsqu’elle avait été récupérée par la SPA, elle ne pesait que 32 kg, alors que les chiens Mastiff pèsent entre 60 et 70 kg lorsqu’ils sont en bonne santé. Pour survivre, la chienne avait été contrainte de manger des draps.
 

Source : SPA

 

Stérilisée en 2017, suite à une infection, Ghalia était devenue totalement inutile pour son propriétaire de 28 ans, qui s’en était désintéressé. Finalement récupérée en 2018 et confiée à une famille d’accueil, Dalhia était hélas décédée six mois plus tard, des suites de sa maltraitance.
 
Le propriétaire de la chienne, qui pouvait gagner entre 800 et 1500 euros par chiot, a été jugé par le tribunal de Bergerac le 27 août 2021. Il était absent au moment du procès. De plus, l’adresse qui figure sur le dossier n’est plus la sienne et il demeure désormais injoignable. Il a malgré tout été condamné à deux mois de prison avec sursis et à 1500 euros de dommages et intérêt.

ADVERTISING