Dévasté par la mort de son fils, il retrouve une raison de vivre grâce aux 300 chats qu’il a sauvés

ADVERTISING

Le fil de Chris Arsenault est décédé dans un accident de voiture. Dévasté, ce retraité de 58 ans avait alors ressenti le besoin d'occuper son esprit en consacrant tout son temps à une bonne cause. Il vit aujourd'hui avec plus de 300 chats qu'il a secourus lui-même et dont il prend soin au quotidien.

 

arsenault-cat-sanctuary-6Source : CBS New-York 

 

Sa propriété de Medford, près de New-York, est ainsi devenue un refuge pour félins, qu'il a surnommé The Happy Cat Sanctuary ( = Le Sanctuaire du Chat Heureux). Et pour cause, les chats de Chris ont de quoi être heureux : sa maison et son jardin ont été totalement aménagés pour leur confort.

 

L'américain leur a construit des petites baraques, mis de nombreux couchages douillets à leur disposition et dépense plus de 1000 $ par semaine pour leur nourriture et leurs soins.

 

arsenault-cat-sanctuary-2Source : CBS New-York

 

Un changement de vie radical pour ces chats qui ont, par le passé, été victimes de mauvais traitements, utilisés pour de cruelles pratiques, ou abandonnés. Cela fait maintenant dix ans que Chris s'est donné pour mission de venir en aide aux félins dans le besoin et que cela l'aide à panser ses blessures personnelles.

 

arsenault-cat-sanctuary-1Source : CBS New-York

 

Celui que ses voisins surnomment "The Cat Man" ("L'homme à chats") compte aujourd'hui en grande partie sur des dons de particuliers pour permettre à ses 300 chats de vivre décemment. Une mission qui l'a aide en tout cas à retrouver la paix intérieure, nourrie par "l'amour inconditionnel" qu'il reçoit des félins.

 

arsenault-cat-sanctuary-7Source : CBS New-York

 

Via : CBS New-York

ADVERTISING