Deux tigres qui devaient s’accoupler dans un zoo s’entre-tuent à Londres

ADVERTISING

Ce qui devait être un nouvel espoir pour l'espèce s'est malheureusement terminé dans le drame et le sang. Le zoo de Londres avait prévu de longue date l'accouplement entre deux tigres de Sumatra, Asim, le mâle, et Melati, la femelle, comme le rapporte le New York Times.

 

Leur rencontre a été méticuleusement préparée : les deux félins ont été placés à proximité l'un de l'autre dans des box, afin qu'ils puissent s'habituer à l'autre, son odeur, ses bruits.

 

Source : Kirsty Wigglesworth/Associated Press

 

Mais lorsqu'ils ont été mis en présence l'un de l'autre, le vendredi 8 février 2019, Asim s'est jeté sur Melati et l'a tuée, malgré l'intervention rapide des équipes du zoo. Melati, âgée de 10 ans, vivait au zoo de Londres depuis longtemps, tandis qu'Asim était arrivé du Danemark seulement quelques jours avant le drame, le 29 janvier. Kathryn Sanders, responsable des tigres, avait alors déclaré :

 

[Asim] est un beau félin plein de confiance en lui, connu pour être très affectueux avec les dames de sa vie – nous espérons qu'il fera le compagnon parfait pour notre belle Melati.

 

Source : AP

 

Jusqu'à la tragédie de vendredi, les vétérinaires du zoo étaient plutôt optimistes, expliquant qu'ils avaient constaté des "signes encourageants", que les tigres "s'intéressaient l'un à l'autre".

 

Présenter un grand félin à un autre comporte toujours des risques, mais le zoo avait pris toutes ses précautions, en vain. Asim a déchiqueté Melati à mort, malgré l'intervention des soigneurs qui ont tenté d'attirer son attention alors qu'il s'était jeté sur sa potentielle compagne. L'établissement a déclaré :

 

Tout le monde, au zoo de Londres, est dévasté par la perte de Melati, et nous avons le cœur brisé par la tournure des événements.

 

L'accouplement de Melati et Asim intervenait dans le cadre de l'effort de conservation du tigre de Sumatra lancé par les zoos européens. Le tigre de Sumatra est une espèce en danger d'extinction : il n'existe à l'heure actuelle, selon les estimations, plus que 400 individus vivant à l'état sauvage.

ADVERTISING