Des touristes soupçonnés d’avoir tué 7 cochons sur cette île paradisiaque

ADVERTISING

Avec ses plages de sable blanc et son eau transparente, l'île de Big Major Cay (ou "Pig Island"), aux Bahamas, est l'une des destinations les plus exotiques de la planète . Mais si l'archipel est mondialement connu, c'est avant tout pour sa population de cochons sauvages qui s'y promènent – et y nagent – en toute liberté, pour le plus grand bonheur des touristes.

 

 

Nul ne peut expliquer précisément les origines de la présence des cochons sur l'île. Certains affirment qu'ils y ont été abandonnés par des navigateurs, et d'autres qu'ils y ont été volontairement installés par les autorités gouvernementales pour attirer les touristes. Une chose est sûre : aucun visiteur ne repart de l'île sans avoir pris son fameux selfie en compagnie de ces improbables autochtones !

 

pigs-beach-bahamas-1Source: Revervloet

 

Jusqu'à présent, la cohabitation entre les touristes venus du monde entier et les petits animaux sauvages fonctionnait à merveille. Hélas, la semaine dernière, le gouvernement Bahaméen a retrouvé près d'une dizaine de cochons morts. Selon les premiers éléments de l'enquête menée par la Bahamas Humane Society (BHS), ces derniers auraient été intoxiqués par des touristes qui leur auraient fait boire de l'alcool. Kim Aranha, président de la BHS, déclare :

 

Je ne comprends pas comment quelqu'un peut délibérément agir pour nuire à ces adorables créatures. Malheureusement, je sais que certains baigneurs sont stupides et tentent de donner de l'alcool et toutes sortes de nourriture aux cochons. Mais ils ne doivent pas être associés au reste des voyageurs qui les traitent, eux, avec grand soin.

 

pigs-beach-bahamas-2Source: Marianitais

 

Elle ajoute que cette tragédie va ternir l'image de l'île et "avoir des conséquences néfastes l'économie du tourisme dans la région".

 

pigs-beach-bahamas-3Source: Thelocalninja

 

Wayde Nixon, le propriétaire légal des cochons, qu'il éléverait depuis près de trois décennies, n'hésite pas à mettre directement en cause les touristes. Il raconte au journal Nassau Guardian:

 

Aujourd'hui, les choses sont hors de contrôle. Il y a trop de gens qui amènent toutes sortes de nourriture et font tout ce qu'ils veulent avec. Il y en a qui donnent de la bière ou du rhum aux cochons, leur grimpe dessus etc.  

 

pigs-beach-bahamas-4Source: Theswimmingpigstore

 

Bien que l'enquête ne fasse que débuter, ce drame souligne quoi qu'il en soit une problématique récurrente dans la société du tourisme actuelle : les attractions touristiques basées – partiellement ou totalement – sur la présence voire l'exploitation d'animaux exposent des derniers à des graves menaces et remet en cause leur bien-être et leur intégrité physique.

 

pigs-beach-bahamas-5Source: Jesussalcido

 

Ainsi, le cas des cochons-nageurs des Bahamas n'est pas si différent de celui des singes dansants, des éléphants transportant des touristes sur leur dos à longueur de journée et de tous les animaux exploités dans les cirques et les zoos. Tous ont un point commun : le fait de voir leur bien-être quotidien sacrifié au nom du divertissement humain.

 

Tous sont également victimes de l'obsession des selfies qui, force est de constater, peut aller jusqu'à leur coûter la vie. De biens tristes constats qui poussent le Ministre de l'Agriculture et des Ressources Marines des Bahamas à envisager l'interdiction d'accès à l'île aux touristes, afin de s'assurer que cessent ces actes de cruauté animale.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d'accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d'alimentation ultra-premium livré en 1h (sur invitation seulement). Merci de nous faire confiance !

 

* * *

 

Sur le même sujet

 

Les 10 activités touristiques les plus cruelles envers les animaux

 

attraction-touristique-cruelle-animaux-tortues-cover

ADVERTISING