Des porcs déformés et mourants : une enquête dénonce l’horreur d’un élevage en Espagne

ADVERTISING

Récemment, l'association de protection animale Animal Equality a publié une vidéo alarmante mettant en accusation le fournisseur espagnol de viande El Pozo pour des faits de maltraitance animale et de manquement aux règles d'hygiène.

 

Dans cette vidéo, filmée dans un élevage porcin d’Alhama, au sud du pays, on peut voir de nombreux porcs dans des conditions physiques alarmantes.

 

Source : capture d'écran de la vidéo tournée par Igualdad Animal

 

Attention, certaines images sont difficiles.

 

"Nous n'avions encore jamais rien vu de tel"

 

Plaies béantes et purulentes, abcès, malformations et cannibalisme, voici ce qu'a constaté Igualdad Animal, une branche locale d'Animal Equaliy, en tournant cette vidéo dans la province de Murcie, au sud du pays, un endroit réputé pour ses manquements aux règles sanitaires.

 

"Nous n'avions encore jamais rien vu de tel", c'est ce que Javier Moreno, co-fondateur de l'association de défense des animaux, a déclaré dans la vidéo.

 

 

Source : capture d'écran de la vidéo tournée par Igualdad Animal

 

Filmée de nuit, et en collaboration avec "La Sexta", une chaîne de télévision espagnole, qui menait une enquête sur l'industrie de la viande, la vidéo dénonce l'horreur des élevages porcins du grand groupe, qui fournit entre autres, les groupes belges Colruyt et AD Delhaize.

 

Des révélations qui pourraient compromettre des partenariats avec de grandes enseignes de distribution

 

Selon le quotidien espagnol El Pais, qui rapporte cette histoire, ces deux derniers ont été appelés à cesser leur collaboration avec El Pozo et à retirer de leurs rayons les produits contenant de la viande de porc issue de ces élevages, en raison des potentiels risques de contamination.

 

Car comme indiqué par l'association, les "parties jugées impropres à la consommation humaine" sont tout simplement coupées, ce qui implique tout de même des risques pour les consommateurs.

 

Selon Roel Dekelver, porte-parole de Delhaize, une enquête a été ouverte pour obtenir plus de précisions quant à ces accusations. En attendant, les produits concernés resteront "temporairement bloqués".

 

Des accusations démenties par le fournisseur espagnol

 

Mais le grand groupe espagnol ne semble pas disposé à reconnaître ses tords. Après la diffusion de la vidéo, il a déclaré que les porcs en question étaient atteints de maladies congénitales, et qu'ils étaient placés en observation pour contrôler l'avancée de leur état de santé.

 

Il a par ailleurs démenti l'absence de vétérinaires sur les lieux, et affirmé qu'il respectait les législations européennes en matière d'hygiène et de bien-être animal.

 

De leur côté, les deux collaborateurs belges ont déclaré vouloir "réexaminer leur collaboration" avec El Pozo et retirer la viande provenant de ces porcs de la distribution. Les clients des enseignes ont également la possibilité de retourner ces produits au supermarché.

 

Source : capture d'écran de la vidéo tournée par Igualdad Animal

 

Pour rappel, le fournisseur El Pozo est l'une des marques les plus populaires d'Espagne en matière de viande animale, et ses produits sont distribués dans plus de 75 pays du monde, dont la France.

 

Si vous aussi vous souhaitez soutenir l'association Animal Equality dans son combat pour la maltraitance animale, vous pouvez faire un don en cliquant ici.

 

La vidéo (Attention ! Images difficiles) :

 

 

En France, l’article 512-1 du Code pénal prévoit une peine maximale de deux ans de prison accompagnés de 30 000 euros d’amende pour les tortionnaires d’animaux. Une peine insuffisante au regard des sanctions réservées à d’autres délits.

 

La Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition pour demander que l’article 512-1 du Code pénal soit révisé et que les sanctions soient aggravées. Pour la signer, cliquez ici.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (il va adorer) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING