Des pièges posés par les chasseurs contre les VTT ?

ADVERTISING

De nombreux cyclistes s’inquiètent de la pose de pièges sur les chemins en forêt, comme le rapporte le site d’informations France Info. Alors que le VTT gagne en popularité, ses détracteurs se font aussi de plus en plus nombreux. De là à provoquer des envies de sabotage ?

 

En effet, plusieurs amateurs de VTT rapportent la présence de dispositifs anti-VTT dans toute la France. Et pour beaucoup d’entre eux, les coupables ne sont autre que les chasseurs, bien décidés en empêcher la fréquentation des forêts en période de chasse. La réalité semble leur donner raison, car dans l’Hérault, un chasseur de 57 ans a été condamné à de la prison ferme pour avoir posé des pièges.

 

 

Nicolas, membre du VTT Buxus, s’indigne :

 

Cela peut mettre en danger la vie des enfants. On peut tomber, on peut se planter cela dans les pieds. Il y a des chevaux, des promeneurs. C’est inadmissible.

 

Lors d’une sortie en forêt, il a découvert une planche cloutée dissimulée sous les feuilles. Le maire de Champey-sur-Moselle, où ont été retrouvés plusieurs pièges de ce type, a décidé de porter plainte. D’autres types de piège existent, tout aussi dangereux : des pieux, des cordes tendues après une descente… Patrick Massenet, président de la Fédération des chasseurs de Meurthe-et-Moselle, s’est pourtant défendu de toute intervention.

 

Les abrutis, il y en a dans les chasseurs, mais il y en a aussi beaucoup dans les gens qui ne chassent pas.

 

Pourtant, les journalistes de France 3 ont recueilli en caméra cachée le témoignage de plusieurs chasseurs, qui reconnaissent bel et bien l’existence de ces pièges. Du côté des amateurs de VTT, les associations les encouragent vivement à porter plainte, afin de dissuader ce type de comportement.

ADVERTISING