Des milliers de chevaux sont entassés dans des caisses de transport trop petites, sans eau ni nourriture. Et personne n’en parle

ADVERTISING

En 2016, 5 839 chevaux canadiens ont été transportés par avion jusqu'au Japon, où ils ont été abattus pour leur viande, soit une légère augmentation par rapport à 2015 (5 782).

 

horse-meat-japan-4 Source : CHDC

 

Au cours des dernières années, la consommation de viande chevaline est devenue de plus en plus populaire sur l'archipel nippon, et près de 3 000 tonnes ont été importées par le pays en 2016.

 

Si l'abattage des chevaux est illégal aux États-Unis, il n'est pas prohibé de les transporter jusqu'au Canada, où ils sont ensuite expédiés par avion comme de vulgaires paquets pour finir leur vie dans des abattoirs japonais.

 

horse-meat-japan-1 Source : CHDC

 

Les conditions de transport des animaux au cours du trajet ont également suscité l'indignation de nombreux amis des animaux. En effet, les chevaux sont entassés dans des caisses de transport trop petites, dans lesquelles ils n'ont ni eau, ni nourriture, ni espace pour se reposer pendant plus d'une vingtaine d'heures, parfois même bien plus.

 

En 2012, un incident lors du transport de plusieurs chevaux avait déjà créé la polémique. Trois des animaux sont morts lors de l'atterrissage, et trois autres sont décédés pendant le vol. Pourtant, des lois encadrent le transport des équidés sur des vols longue distance. Mais celles-ci ne sont pas toujours respectées, et de nombreux animaux se retrouvent dans des caisses trop petites ou sans aucun confort.

 

horse-meat-japan-3 Source : CHDC

 

Ewa Demianowicz, directrice de campagne de l'association Humane Society International, raconte au site The Dodo :

 

Les industriels ne respectent pas les lois, parce qu'ils font plus de profit s'ils parviennent à faire rentrer plus d'animaux dans les caisses. S'ils suivaient les régulations, ce serait moins lucratif.

 

Avant de poursuivre au sujet de l'export d'animaux vivants :

 

Je trouve très dérangeant le fait que nous envoyons par avion des animaux vivants pour qu'ils soient abattus à l'étranger, dans un pays dont nous ne connaissons pas les lois encadrant l'abattage. Nous n'avons aucun contrôle sur ce qui leur arrive. Ils doivent supporter des dizaines d'heures de transport, sans eau, sans nourriture ni repos, alors qu'ils sont en train de vivre les derniers jours de leur vie.

 

horse-meat-japan-2 Source : CHDC

 

Le site The Dodo a tenté d'obtenir plus d'informations officielles en contactant l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), qui n'a pas souhaité répondre aux questions.

 

Une pétition en ligne a été lancée pour faire cesser le traitement cruel des chevaux, condamnés à l'abattoir loin de chez eux. Vous pouvez la signer en cliquant ici.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING