Des militants détruisent du matériel de chasse

ADVERTISING

Des militants de la cause animale, opposés à la chasse, s’en sont pris à des miradors utilisés par les chasseurs, ainsi qu’à des pièges. Les images, qui font le tour des réseaux sociaux, n’ont pas été formellement identifiées, et le lieu reste inconnu.

 

Sur la vidéo, on peut voir plusieurs personnes cagoulées faire tomber des tourelles. Selon plusieurs experts, les faits se seraient déroulés hors du territoire français, sans doute dans les pays de l’Est. Ils ont filmés à l’aide de drones et de caméras Go Pro embarquées. L’auteur principal de la vidéo a accompagné les images d’une légende : « on ne peut pas ici encourager la destruction, mais le constat est le suivant : qui sème la mort, voit tomber son mirador ».

 

L’auteur de la publication de cette vidéo lui donne comme légende : on ne peut pas ici encourager la destruction, mais le constat est le suivant » qui sème la mort, voit tomber son mirador.

Publiée par Alliance des Opposants à la Chasse sur Dimanche 3 mai 2020

 

Les chasseurs ont eu tôt fait de condamner les gestes, dénonçant la « nature destructrice » des individus, mais c’est peut-être oublier un peu vite les dégâts que la chasse elle-même provoque sur la nature. Le récent reportage de One Voice, sur la chasse aux blaireaux, en est l’illustration parfaite. Quant aux espèces nuisibles que les chasseurs se targuent de supprimer, comme les sangliers, certaines ont été réintroduits par les mêmes personnes qui aujourd’hui s’érigent comme les défenseurs de la régulation par les armes.

 

La destruction de matériel est condamnable à un niveau global. Mais la chasse et sa violence le sont encore plus.

 

Holidog, en partenariat avec Pet Alert, a lancé une pétition pour demander une refonte en profondeur de la chasse en France, avec, notamment, l’interdiction de l’horrible chasse à courre. N’hésitez pas à signer en cliquant ici.

ADVERTISING