Des éléphanteaux ont été arrachés à leur milieu pour être vendus à des zoos chinois

ADVERTISING

Un groupe de 30 éléphanteaux, capturés en août 2017, ont été envoyés vers la Chine. Ce précédent est perçu, par plusieurs pays africains, comme un geste particulièrement controversé.

 

Les petits, âgés de trois à six ans, ont été arrachés à leur famille au parc national Hwange, au Zimbabwe, pour ensuite être acheminés, pour la plupart, dans des zoos en Chine. Cette opération, autorisée par les autorités zimbabwéennes, a été filmée ; les images ont par la suite été mises en ligne par le journal anglais The Guardian. Le traitement brutal que les éléphanteaux ont dû subir – un bébé de cinq ans a notamment été frappé à plusieurs reprises au niveau de la tête – a provoqué une indignation au niveau mondial.

 

Au moins l'un des éléphanteaux est par ailleurs, selon plusieurs témoignages, particulièrement malade, tandis qu'un autre est couvert de blessures ouvertes et à peine capable de tenir sur ses pattes. Un autre a été profondément traumatisé par toute cette expérience, tandis qu'un est tout simplement décédé lors de son transport vers la Chine.

 

Source: conservationaction.co.za

 

Malgré la colère, la vente des animaux a quand même eu lieu, et les éléphants passeront très certainement le reste de leur vie en captivité. Selon la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES), capturer et vendre des animaux ne représente pas un délit, tant que la dite vente profite aux efforts de conservation et n'est pas "commerciale" – c'est-à-dire sans but lucratif –, aussi ambiguë soit cette définition.

 

Cependant, de nombreuses personnes s'interrogent sur les bénéfices que peut bien apporter la captivité aux éléphants. Peter Stroud, qui a dirigé un zoo important directement ses pachydermes de Thaïlande, explique :

 

Il y a désormais de très nombreuses preuves que les éléphants ne s'épanouissent pas dans les zoos. Les jeunes éléphants ne seront jamais aussi développés socialement et écologiquement dans les zoos. Ils devront affronter le processus très long et très lent d'une détérioration mentale et physiologique, qui résultera immanquablement en des anomalies chroniques physiques et mentales, en des maladies et en une mort prématurée.

 

Source: The Guardian

 

Plusieurs pays africains ont exprimé leur "inquiétude sur la situation critiques des éléphants d'Afrique, dont les jeunes, capturés et envoyés dans des établissements qui les maintiennent captifs", lors d'un récent sommet de la Coalition pour l'éléphant d'Afrique. La coalition est composée de 29 pays africains qui rassemblent environ 70 % des éléphants du continent. Si les discussions se poursuivent dans cette direction, d'autres nations pourraient rejoindre l'Afrique du Sud et interdire la capture des éléphants sauvages pour ensuite les garder captifs de manière permanente.

 

Malgré ces captures, les choses semblent s'améliorer un peu pour les éléphants, encore très vulnérables. La Chine a par exemple interdit le commerce de l'ivoire l'année dernière, une prise de position saluée au niveau international, tandis que l'Empire du Milieu constituait le plus grand importateur au monde. De même, de plus en plus de pays au monde interdisent les cirques avec animaux sauvages, dont les éléphants sont souvent les vedettes.

 

Source: The Guardian

 

Joyce Poole, co-directrice de l'association ElephantVoices et experte sur le comportement des éléphants a confié au site américain The Dodo :

 

Les éléphants sont des animaux très intelligents et sociaux, qui vivent longtemps et développent des liens émotionnels très solides et durables. Une petite éléphante reste avec sa mère et sa famille pour le reste de sa vie, qui peut durer plus de 60 ans. Et parce que les éléphants éprouvent un tel attachement les uns envers les autre, briser ces liens a des effets à long terme dévastateurs sur le bébé – qui perd tout ce qu'il a connu.

 

Les éléphants sont braconnés pour leurs défenses et même pour leur peau, utilisées dans des préparations de médecine traditionnelle.  De plus, au fur et à mesure que les humains pénètrent sur leur territoire, le risque que les pachydermes soient attaqués pour avoir détruit des récoltes et des bâtiments augmente.

 

Si vous voulez protéger et aider les éléphants d'Afrique, n'hésitez pas à faire un don au WWF.

 

Regardez ci-dessous la vidéo de la capture des éléphants : 

 

 

Via : Bulawayo24

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (il va adorer) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING