Des chiots malades vendus à des familles par un gang de malfaiteurs

PUBLICITE

Le mardi 22 mai 2018, un groupe de malfaiteurs, qui a fait fortune en vendant des chiots malades et mourants pour 2,5 millions de livres (3 millions d'euros), a été condamné à de la prison ferme par la cour d'Isleworth Crown, en Angleterre.

 

Les six inculpés ont vendu près de 5000 chiots à des personnes ignorant tout des conditions des animaux, dans l'ouest de Londres. Leur complice, le vétérinaire Daniel Doherty, falsifiait de son côté les cartes de vaccination afin de faciliter la vente. Il a écopé de 12 mois de prison avec sursis.

 

Source: RSPCA

 

Kirsty Withnall, enquêtrice pour le compte de la RSPCA, l'équivalent de la SPA en France, a démasqué le gang avec l'aide de la police. Elle explique que des terriers, des cavapoos et des labradoodles étaient mis en vente sur Internet, pour la somme de 650 livres chacun (740 euros).

 

Elle ajoute que, malheureusement, la grande majorité des chiens qu'ils ont retrouvés sont morts ou ont dû être euthanasiés, des suites de leurs problèmes de santé. Selon la BBC, Kirsty Withnall a également confié :

 

C'était une machination complexe, aux multiples facettes, à grande échelle, où les malfaiteurs faisaient passer des chiots élevés dans des usines à chiots à l'étranger pour des animaux élevés en famille, afin d'extorquer de l'argent au grand public.

 

Les chiots étaient importés illégalement d'Irlande, avant d'être amenés au domicile des inculpés, où ils étaient installés dans des niches en plastique, des bâtiments extérieurs ou des garages.

 

Source: RSPCA

 

Une famille originaire de Feltham, dans l'ouest de Londres, a déclaré avoir dû faire euthanasier leur chiot quelques jours après son arrivée dans le foyer. Ils ont découvert que le Cavalier King Charles, Charlie, une petite femelle, était atteint de parvovirose. Le propriétaire de Charlie a confié :

 

Ses pattes ont lâché, et elle n'avait plus d'énergie, alors que je l'ai amenée chez le véto. Lorsque je suis arrivé, elle était déjà à moitié morte. C'était déchirant.

 

Source : RSPCA

 

Les refuges sont peuplés d'animaux adorables qui attendent de retrouver une famille aimante. Adoptez, n'achetez pas ! Il est en effet dommage d'en faire venir d'autres au monde dans le seul but de les vendre. Les animaux ne sont pas des marchandises démodables. Adopter c'est sauver deux vies, celle de l'animal que vous accueillez chez vous, et celle de celui qui trouvera une place libre dans un refuge.

 

Si le sujet vous touche, vous pouvez aider la SPA qui gère 55 centres d’accueil en France et vous trouverez la liste de tous les refuges sur le site de 30 Millions d’Amis.

 

Via : BBC

PUBLICITE