Coups de pieds, coups sur la tête, décharges électriques : nouvelle enquête choc dans un abattoir français

ADVERTISING

De nouvelles images tournées par l'association L214 jettent encore une fois l'opprobre sur la filière viande. La vidéo choc révélée ce jeudi 16 février dans le magazine Envoyé Spécial diffusé sur France 2, montre cette fois des employés de l'abattoir de Houdan, dans les Yvelines, s'acharner sur des cochons.

 

L214-cochon-abattoir-houdan-4Source : L214

 

Les images ont été tournées fin 2016. On découvrent les employés frapper violemment les animaux à coups de pieds et leur infliger des chocs électriques afin de les faire avancer dans la rampe qui les conduit au dispositif de gazage précédant la saignée.

 

L214-cochon-abattoir-houdan-2Source : L214

 

L214 a publié un communiqué ce vendredi 17 février où elle annonce avoir porté plainte contre l'établissement pour mauvais traitements auprès du tribunal de grande instance de Versailles.

 

L'association dénonce les dérives de l'abattoir de Houdan :

 

La capacité d’accueil de la porcherie est sous-dimensionnée et les cochons sont entassés sans avoir tous la possibilité de se coucher. Les agressions et les cris emplissent la porcherie sans discontinuer.

 

L214-cochon-abattoir-houdan-3Source : L214

 

Pourtant Vincent Harang avait voulu montré l'exemple en installant des caméras de surveillances dans les zones sensibles de son abattoir. Interrogé par des journalistes d'Envoyé Spécial, il s'est dit surpris par les gestes de ses employés :

 

C’est choquant. Il y a une souffrance réelle. Si j’avais vu ça, ça ne se passerait pas bien. Le gars, il a du mal. Le problème, c’est sa colère, il n’est plus dans son état normal.

 

"Les images sont uniquement consultées par le directeur de l’abattoir qui ne peut ignorer les pratiques de manipulation des cochons dans son établissement", affirme de son côté L214.

 

L214-cochon-abattoir-houdan-1Source : L214

 

L'abattoir pourtant inspecté en avril dernier

L'association a également précisé que l'établissement avait fait l'objet d'une inspection en avril 2016. La direction départementale de la protection des populations (DDPP) des Yvelines avait alors signalé "quelques gestes inappropriés"  de la part des employés.

 

"La plupart des faits révélés sur ces nouvelles images avaient été repérés par les services vétérinaires sans produire aucun effet. […] Tant que les vidéos resteront en circuit fermé au sein des abattoirs, il ne faut pas espérer que ce dispositif permette un contrôle efficace", conclut L214.

 

L214-cochon-abattoir-houdan-11Source : L214

 

L214 demande l'accès des vidéos de contrôle aux associations

L'association a mis en ligne un site dédié à cette nouvelle enquête. Elle y propose d'interpeller les candidats à l'élection présidentielle pour qu'ils s'engagement à autoriser l'accès des videos de contrôle dans les abattoirs aux associations. Pour envoyer un message aux candidats, cliquez ici.

 

Visionnez ici l'enquête de L214 présentée par le comédien Guillaume Meurice :

 

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d'accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d'alimentation ultra-premium livré en 1h (sur invitation seulement). Merci de nous faire confiance !

 

* * *

 

Sur le même sujet

 

Actes de cruauté dans un abattoir « bio » du Gard. La nouvelle enquête choc de L214

 

ADVERTISING