Corrida : Jean-Pierre Garrigues, président du CRAC depuis 2002, est mort

ADVERTISING

Jean-Pierre Garrigues a consacré une large part de sa vie à la lutte contre la corrida et était devenu la "bête noire" des aficionados. Le président de CRAC (Comité radicalement anti-corrida) s'est éteint à l'âge de 53 ans, dans la nuit du 18 au 19 novembre, après avoir lutté durant deux ans contre une tumeur au cerveau.

 

Sur Twitter, des membres de l'association – parmi lesquels Luce Lapin – ont partagé leur tristesse :

 

C'est avec une grande tristesse que nous vous faisons part du décès de notre Président et ami Jean-Pierre Garrigues. Paix à l'âme du grand guerrier qu'il a été et qu'il sera à jamais dans nous coeurs et nos pensées.

 

 

15 ans de lutte contre la corrida

 

Jean-Pierre Garrigues était docteur en écologie, ingénieur des Ponts, des Eaux et Forêts et il enseignait l'économie dans le Gard. Il avait pris la présidence du CRAC en 2002. Le CRAC, créé en 1991, est la plus ancienne association française de lutte contre la tauromachie.

 

Jean-Pierre Garrigues avait fait évoluer le positionnement de l'association vers plus de radicalité en clarifiant ses objectifs : obtenir l'abolition définitive de la corrida en France. En une quinzaine d'années, il a également transformé Rodilhan, la commune où il enseigne, en fief de la lutte contre la tauromachie.

 

Source : Maxppp

 

Sous son impulsion, de nombreuses actions ont été menées dans les rues ou lors de corridas, comme celle du 8 octobre 2011 où des dizaines de militants s'étaient enchaînés en plein centre des arènes de la commune. Ils avaient été brutalisés et expulsés de façon particulièrement violente par des afficionados. Plusieurs de ces militants, dont Jean-Pierre Garrigues, avaient dû faire face à des condamnations pour leur engagement.

 

Jean-Pierre Garrigues, malade depuis deux ans, avait créé la surprise en annonçant la dissolution du CRAC en octobre dernier avant que des soutiens manifestent leur désir de reprendre le flambeaux en prenant la tête de l'association.

 

Source : Jean-Marc Montegnies

 

"Celui qui ne lâchait rien"

 

Sur son blog, Luce Lapin, chroniqueuse de Charlie Hebdo et vice-présidente du CRAC, a salué un homme qui "ne lâchait rien". "Que les aficionados et tortionnaires de tout poil ne se réjouissent pas trop vite ! On ne lâchera rien, nous non plus, Jean-Pierre, ni sur la corrida, ni sur toutes les autres formes de barbaries exercées par les humains sur les animaux… Promesse", conclut-elle.

 

 

De nombreuses associations ont salué le combat et la mémoire de Jean-Pierre Garrigues. "[Il] a consacré une partie de sa vie à défendre les animaux massacrés au cours des corridas. Immense respect.[…] Continuons son combat, continuons notre combat !", a par exemple déclaré l'association L214 sur sa page Facebook.

 

Pour soutenir le combat contre la tauromachie, vous pouvez ainsi soutenir le CRAC ou encore l'Alliance anti-corrida, qui militent toutes deux depuis de nombreuses années pour l’abolition de la corrida.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING