Corrèze : mobilisation pour un sanglier

PUBLICITE

Maurice, un sanglier, a été adopté en 2014, alors qu’il n’était encore qu’un bébé, par un couple résidant dans le village du Jardin, en Corrèze. Depuis, l’animal a bien grandi, mais il se retrouve désormais en danger de mort, comme le rapporte le journal Le Parisien.

 

Source : Facebook

 

Maurice vit dans un enclos de 500 m², entouré d’un grillage électrifié, et parfaitement aux normes. Malheureusement, une dénonciation anonyme d’un voisin auprès de l’Office de la Chasse a changé la donne. Il est en effet, dans les faits, illégal de posséder un animal sauvage. Après le passage des gardes de l’ONCFS, la justice a été saisie. Maurice, aujourd’hui, risque l’euthanasie. Sylvia Bachellerie, propriétaire de Maurice, s’insurge :

 

Nous n’acceptons pas cette solution. Il est désormais domestiqué, ne gêne personne, nous voulons le garder.

 

Sylvia devait se rendre devant un délégué du procureur du tribunal judiciaire de Tulle, mais la pandémie de Covid-19 a chamboulé ses plans. Une véritable mobilisation s’est organisée autour de Maurice, afin de sauver l’animal. N’hésitez pas à cliquer ici pour la signer ! Une page Facebook a également été ouverte.
PUBLICITE