Coronavirus : qu’en est-il des animaux ?

ADVERTISING

Les informations sur le coronavirus circulent à vitesse grand V sur la toile, et il est parfois difficile de faire le tri entre le vrai et le faux. Parmi les grandes inquiétudes, qu’en est-il de la transmission de la maladie entre l’homme et les animaux domestiques ? L’histoire démarre à Hong Kong, après qu’un chien a été testé positif très faiblement au coronavirus. Tout de suite, la machine à rumeur s’emballe. Le maître de l’animal a lui aussi testé positif à la maladie. Son compagnon à quatre pattes lui aurait transmis le virus.

 

La réalité est pourtant toute autre. L’homme, atteint au préalable par le Covid-19, a en réalité transféré des traces du coronavirus sur son animal, qui n’a développé par la suite aucun syndrome. Malheureusement, cette histoire n’a pas empêché de faire naître une certaine psychose autour de la question. À tel point que certains propriétaires ont même affublé leurs boules de poils de masque.

 

Source : AFP

 

D’autres ont eu des réactions beaucoup moins nobles, comme en Australie, où les vétérinaires expliquent recevoir de plus en plus de demandes d’euthanasie pour des chiens et des chats en parfaite santé. Leurs propriétaires craignent simplement que leurs animaux leur transmettent la maladie.

 

Pourtant, les faits sont formels. À l’heure actuelle, aucun cas de transmission entre les hommes et les animaux n’a été recensé dans le monde. Il est aussi important de noter qu’il n’existe pas qu’un seul type de coronavirus. En réalité, ce terme désigne un ensemble de virus, en forme de couronne (d’où leur nom). Le Covid-19 n’en est qu’une nouvelle forme, comme le fut le SRAS en 2003. Les animaux peuvent être atteints par certaines formes de coronavirus, mais jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas le cas pour le coronavirus venu de Wuhan.

 

Source : AFP

 

Il est donc totalement inutile de pointer du doigt nos animaux domestiques et de chercher à s’en débarrasser, comme c’est le cas en Chine, où de nombreux abandons ont été recensés. Dominique Grandjean, vétérinaire interrogé au micro de LCI, faisait part de sa consternation :

 

On est dans un concept qui est d’une stupidité sans nom. Ce qu’on constate, c’est que chaque fois qu’il y a une maladie qui se répand, on commence à chercher cette maladie un petit peu partout. On cherche le virus sur le chien d’une personne qui était porteuse et on trouve des particules de virus, mais on en a trouvé sur les tables et les chaises qui sont à côté et on n’a pas mis les tables et les chaises en quarantaine.

 

Dominique Grandjean est de son côté tout à fait catégorique : non, le covid-19 n’est pas transmissible de l’animal à l’homme. En espérant que la psychose n’ait pas un effet dramatique sur nos animaux.

ADVERTISING