Coronavirus : nouvelle inquiétude d’une association

ADVERTISING

Le nombre de cas positifs au coronavirus ne cesse de croître en France. Alors que la barre officielle des 10 000 malades et des 370 morts a été franchie, les mesures se font de plus en plus drastiques pour tenter d’endiguer la pandémie.

 

Parmi elles, le confinement, annoncé par Emmanuel Macron le 16 mars 2020 et en vigueur depuis le 17 mars. Mais le coronavirus inquiète également beaucoup les associations de protection des animaux. Quelques jours plus tôt, la SPA tirait déjà la sonnette d’alarme.

 

Source : AFP

 

C’est à présent au tour de la Fondation Assistance aux Animaux de prendre la parole pour demander aux Français et aux Française de conserver une attitude responsable et humaine pour leurs animaux de compagnie. Laëtitia Queherno, responsable animalier-chien du refuge de Villevaudé (Seine-et-Marne), s’est confiée au journal 20 Minutes pour exprimer ses craintes. Elle évoque d’abord les difficultés provoquées pour le refuge après l’annonce du confinement.

 

Les bénévoles ne peuvent plus venir nous prêter main-forte, il ne reste donc que les salariés. On s’occupe des animaux, on promène les chiens plusieurs fois par jours. On peut se déplacer pour une urgence vétérinaire, mais plus pour les chirurgies de convenance.

 

Le refuge est fermé au grand public et les adoptions sont donc suspendues. Et malheureusement, l’association a reçu énormément d’appels le weekend précédent l’annonce du confinement. Plusieurs personnes souhaitaient abandonner leurs chiens ou leurs chats de crainte que ceux-ci ne leur transmettent le virus. Ce qui est pourtant totalement impossible. Les animaux domestiques ne peuvent en aucun cas transmettre directement le covid-19 à l’humain. D’autres ont abandonné leur animal pour pouvoir fuir plus facilement en province.

 

Quant à la question du hausse du nombre d’abandons, Laëtitia Queherno conclut :

 

C’est sûr, il y en aura beaucoup. De plus, c’est bientôt la période des chatons. Les chattes sont fertiles à l’arrivée du printemps. Et les températures ont été très douces dernièrement. Les chatons ne vont pas tarder à arriver. Ce que nous craignons le plus, ce sont les abandons « lâches », on en a déjà eu. Les gens attachent les animaux à nos grilles ou les lancent carrément par-dessus. On a eu des boîtes pleines de chats. Si le confinement est maintenu, il faudra s’attendre à beaucoup d’abandons. C’est une bombe à retardement.

 

Mise à jour du 24 mars 2020 :

Afin de lutter contre l’abandon possible de nombreux animaux en raison du virus, l’association AVA, Agir pour la Vie Animale, a lancé une pétition pour alerter sur la situation et rappeler que nos animaux domestiques ne sont pas transmetteurs du virus. Cliquez ici pour la signer.

ADVERTISING