Coronavirus : la SPA craint un abandon massif

PUBLICITE

Alors que la situation autour du coronavirus se fait de plus en en plus tendue en France et qu’Emmanuel Macron doit prendre la parole le 16 mars 2020 à 20 heures, la SPA, de son côté, a pris la décision de fermer tous ses refuges au grand public, comme le rapporte le site Challenges.

 

Mais ce n’est pas tout. L’association craint que l’urgence qui entoure la maladie provoque une vague d’abandons massive. À l’heure actuelle, pratiquement tous les refuges du territoire sont saturés, et ne pourraient pas faire face à un afflux massif de pensionnaires si le scénario-catastrophe se confirmait.

 

Source : Pixabay

 

La SPA a publié un communiqué lundi 15 mars. Elle s’inquiète :

 

La fermeture au public des refuges va freiner drastiquement les adoptions. Si une vague massive d’abandons d’animaux de compagnie intervient, cela entraînera une vague d’euthanasie massive dans les fourrières, comme le prévoit la loi française.

 

Jacques-Charles Fombonne, le président de la SPA, supplie :

 

Nous appelons tous les propriétaires d’animaux de compagnie, tous les Français sensibles à la cause animale à relayer massivement qu’il serait dénué de bon sens et d’humanité d’abandonner son animal pour des fausses rumeurs (…) Soyons juste, tous ensemble, humains !

 

Source : AFP

 

Les adoptions dans les refuges ne sont pas pour autant suspendues, mais elles se feront dans des conditions différentes. Un entretien téléphonique se tiendra avant une éventuelle venue au refuge, avec des prises de rendez-vous individuelles. La SPA devrait publier prochainement sur son site Internet une liste détaillée de ces nouvelles mesures de protection.

 

L’association a également tenu à rappeler que le coronavirus ne se transmettait pas de l’animal à l’homme :

 

Toutes les sources scientifiques, l’Organisation mondiale de la santé en tête, concordent: le Covid-19 n’atteint pas les animaux de compagnie comme les chiens et les chats, et ils ne sont pas impliqués dans la propagation de cette épidémie.

 

Mise à jour du 24 mars 2020 :

Afin de lutter contre l’abandon possible de nombreux animaux en raison du virus, l’association AVA, Agir pour la Vie Animale, a lancé une pétition pour alerter sur la situation et rappeler que nos animaux domestiques ne sont pas transmetteurs du virus. Cliquez ici pour la signer.

PUBLICITE