Coronavirus : des milliers de visons abattus

ADVERTISING

Des milliers de visons ont été abattus aux Pays-Bas, comme le rapporte le site d’informations France Info. Certains animaux ont en effet été contaminés par le Covid-19, ce qui a poussé les autorités à agir au plus vite.

 

Au total, ce sont 18 fermes qui ont été concernées, toutes situées dans le sud du pays. Les visons des deux derniers élevages ont été abattus lundi 6 juillet 2020. Les abattages ont été décrétés après que deux employés de ces fermes ont contracté le nouveau coronavirus, en mai 2020.

 

Source : Fabian Bimmer/Reuters

 

Les autorités néerlandaises avaient estimé qu’il était très probable que les visons aient infecté des humains et avaient ainsi décidé de leur abattage. Ce cas, s’il est avéré, serait le premier cas connu de transmission de l’animal à l’homme, selon l’Organisation Mondiale de la Santé.

 

Afin d’éviter qu’une telle situation se présente à nouveau, le gouvernement des Pays-Bas a décidé d’interdire le transport de visons, ainsi qu’un dépistage automatique dans tous les élevages du pays.

ADVERTISING