Condamnations après des menaces de mort contre Willy Schraen

ADVERTISING

Huit personnes ont été condamnées pour avoir proféré des menaces de mort à l’encontre du président de la Fédération Nationale de la Chasse, Willy Schraen, comme le rapporte le journal Le Monde.

 

Les prévenus, deux femmes et six hommes âgés de 20 à 70 ans, comparaissaient à Saint-Omer jeudi 22 octobre 2020. Ils ont été condamnés à des amendes, ainsi qu’à des stages de citoyenneté obligatoires. Des sanctions qui n’ont pas du tout plu au principal intéressé. Willy Schraen a en effet annoncé qu’il ferait appel, car il juge les peines insuffisantes.

 

Source : DR

 

Les accusés avaient proféré les menaces en mai, après des propos polémiques tenus par Willy Schraen. Il avait en effet expliqué être favorable au piégeage des chats, qui, selon lui, faisaient bien plus de dégâts sur la faune sauvage que les chasseurs.

 

Les peines sont bien moins lourdes que les réquisitions demandées par le parquet. Agnetha Vytelingum, l’une des avocates de la défense, confie que les demandes de Willy Schraen étaient « extravagantes », et qu’il voulait faire « de ce procès un exemple ». Patrick Leleu, le procureur, avait en effet requis le 24 septembre 2020 des peines de prison avec sursis pour sept des prévenus, et une peine de prison ferme pour le huitième.

 

De son côté, Willy Schraen a déploré « des peines trop légères par rapport au danger représenté par l’utilisation des réseaux sociaux ».

ADVERTISING