Cirques avec animaux : l’interdiction est-elle légale ?

ADVERTISING

La ville de Béthune entend interdire la présence des cirques avec animaux après un sondage réalisé auprès des habitants de la commune sur sa page Facebook. À la question, "êtes-vous pour ou contre les cirques avec animaux", une immense majorité des participants se sont prononcés contre : pas loin de 84%, comme l'explique le site d'informations de France 3.

 

Source : Dauphin Libre

 

Le maire de Béthune, Olivier Gacquerre, explique :

 

Je m'y étais engagé. Nous avons consulté, écouté et c'est décidé.

 

Les cirques avec animaux n'auront ainsi, en principe, plus droit de cité. Malheureusement, dans les faits, les choses ne paraissent pas aussi simples. En effet, il est interdit d'interdire les cirques avec animaux qui respectent la loi sur les conditions d'hébergement des animaux sauvages, édictées par un texte de mars 2011.

 

Certains arrêtés contre la présence de cirques avec animaux sauvages ont été invalidés par l'État, comme à Luc, dans le Var, en avril 2018.

 

Source : Valery Hache

 

Jean-Louis Bourtoy, président du Club du Cirque dans le département du Nord, déclare :

 

Une ville peut interdire les cirques qui ne respectent pas la loi, pas ceux qui accueillent des animaux sauvages. S'il y a un arrêté pour interdire les cirques avec animaux sauvages, il sera rejeté.

 

Source : PETA

 

Pour autant, de plus en plus de villes en France font le choix d'interdire la venue de cirque avec animaux, illégalité de l'arrêté ou non. Certains pays ont, de leur côté, pris des décisions beaucoup plus radicales en interdisant purement et simplement la présence de cirques avec animaux sur l'ensemble du territoire. C'est par exemple le cas de la Belgique ou de l'Autriche.

ADVERTISING