stérilisation chien

Stérilisation du chien

La stérilisation est souvent envisagée par les maîtres de chiens afin de remédier à des troubles du comportement ou d'éviter des gestations non désirées. C'est une alternative sans danger aux différentes méthodes de contraception de la chienne. L'opération est différente selon le sexe du chien et permet généralement de préserver la santé de l'animal sur plusieurs plans. Le point ici.

 

Pourquoi faire stériliser son chien ou sa chienne ?

 

A moins que votre chien ne soit destiné à la reproduction, il est préférable d'envisager de le faire stériliser. En effet, la contraception hormonale pour les chiennes est souvent synonyme de troubles de la santé. Alors soyez vigilants.

 

La stérilisation définitive présente de nombreux avantages, parmi lesquels :

 

  • la gestion des chaleurs de la chienne : une chienne en chaleur peut présenter des troubles du comportement et chercher à fuguer.

 

  • éviter une gestation on désirée : même si vous surveillez votre chienne, il se peut qu'elle parvienne tout de même à s'échapper afin de trouver la compagnie d'un mâle. Il y a donc de fortes chances pour qu'elle attende des petits.

 

  • les mâles non stérilisés sont souvent agressifs et ont tendance à se bagarrer, surtout en présence de chiennes en chaleur. De tels comportements peuvent engendrer des problèmes tels que des blessures.

 

A quel moment faut-il faire stériliser son chien ou sa chienne ?

 

La stérilisation ne se fait pas au même moment selon le sexe de l'animal. Pour les femelles, les avis divergent. Alors que certains professionnels de la santé préconisent de recourir à l'opération avant la puberté, d'autres recommandent d'attendre la fin de cette période.

 

Vous devriez donc vous en référer à votre vétérinaire qui vous conseillera au mieux.

 

Les mâles, eux, ne doivent pas être opérés avant la fin de la puberté. L'âge dépendra donc de la race du chien. Les races de petite taille sont généralement plus précoces. Dans ce cas-ci la stérilisation peut donc avoir lieu vers l'âge de 5-7 mois, tandis que les chiens de taille moyenne devront attendre 7-12 mois, et jusqu'à 12-18 mois pour les chiens les plus grands.

 

stérilisation chienneSource : toutsurleschiens.com

 

Quelle opération de stérilisation pour mon chien ou ma chienne ?

 

Avant toute chose, sachez que l'opération de stérilisation est irréversible chez le chien comme chez la chienne. Prenez bien le temps de réfléchir avant de prendre votre décision.

 

Pour les femelles

 

Différentes opérations sont possibles pour la femelle.

 

  • L'ovariectomie (ablation des ovaires) : c'est l'opération de stérilisation la plus simple. Elle entraîne toutefois une prise de poids.

 

  • L'hystérectomie (ablation de l'utérus) : celle-ci diminue les risques de métrite et de cancer de l'utérus.

 

  • L'ovario-hystérectomie (ablation des ovaires et de l'utérus) : c'est l'opération la plus lourde, mais également celle qui limite le plus les risques de maladies.

 

  • La ligature des trompes : celle-ci n'est presque jamais pratiquée.

 

Pour les mâles

 

Pour les mâles, on opte la plupart du temps pour une ablation des testicules. On parle alors de castration. La vasectomie est parfois pratiquée, mais beaucoup plus rarement.

 

Les conséquences de la stérilisation sur la santé du chien

 

Chez les mâles comme chez les femelles, la stérilisation entraîne presque systématiquement une prise de poids. On conseille alors aux maîtres de chiens de recourir à une alimentation spécialisée ou "light" afin de limiter la prise de poids, et ainsi les risques d'obésité.

 

Chez la femelle, la stérilisation peut engendrer des risques d'incontinence.

 

Chez les mâles en revanche, l'ablation des testicules est positive puisqu'elle évite les risques de cancers, tumeurs, kystes et autres maladies de l'appareil reproducteur.

 

La stérilisation est une opération irréversible mais qui présente de nombreux avantages chez le mâle comme chez la femelle. Elle permet également de limiter la prolifération des animaux, et ainsi la surpopulation dans les refuges.