chaleurs chienne

Chaleurs de la chienne et du chien

Les chaleurs de la chienne indiquent le début de son cycle sexuel. Elles se déroulent en plusieurs temps et suivent un certain rythme.

 

Combien de temps durent les chaleurs de la chienne ? Comment savoir si une chienne est en chaleur ? Comment y faire face ? Toutes les réponses ici.

 

Le déroulement des chaleurs de la chienne et de son cycle sexuel

 

Le cycle sexuel du chien femelle se déroule comme suit : chaleurs, saillie, gestation et mise bas. Les chaleurs de la chienne se déroulent en 2 temps :

 

  • le pro-œstrus : c'est la période marquant le début des chaleurs. Elle dure environ 5 à 20 jours selon le chien. Pendant cette phase, les follicules ovariens de la chienne grossissent et sécrètent de l’œstradiol, autrement dit des œstrogènes. Ceux-ci permettent de développer l'utérus et de dilater le vagin et la vulve de la chienne.

 

  • l’œstrus : c'est la seconde phase des chaleurs. Elle dure environ 3 à 10 jours et comprend l'ovulation. Durant cette période, les ovaires libèrent des ovocytes de type I (également appelés ovocytes primaires). Ils ne sont pas fécondables directement par les spermatozoïdes du chien mâle. C'est seulement après une maturation de 48 heures qu'ils deviendront des ovocytes de type II (ou secondaires), et qu'ils seront fécondables, pendant une durée d'environ 48 heures également.

 

Après les chaleurs, la chienne entre dans une troisième phase : le metœstrus (ou diœstrus). C'est une phase lutéale pendant laquelle le corps de la chienne sécrète de la progestérone. Elle dure environ 2 mois.

 

Après cela, c'est l’anœstrus, qui correspond à une phase de repos sexuel d'environ 4 à 5 mois. Durant cette période, la progestérone et l’œstradiol sont secrétés en très faible quantité.

 

L'apparition des premières chaleurs de la chienne

 

En règle générale, les premières chaleurs du chien apparaissent vers l'âge de 10-12 mois. Les chiens de petite taille sont généralement plus précoces, ainsi que certaines races comme le Berger Allemand. Chez ces chiens, les premières chaleurs peuvent apparaître vers l'âge de 5-6 mois. A l'inverse, certaines races de chiens géants peuvent avoir leurs premières chaleurs vers 24 mois.

 

Elles sont généralement très discrètes, on les appelle alors "chaleurs silencieuses".

 

Fréquence des chaleurs

 

Les chaleurs apparaissent généralement 2 fois par an, à environ 6 mois d'intervalle. Cet intervalle est appelé l’interœstrus. Il est sujet à variations selon la race du chien, le climat/la saison, la prise de médicaments ou encore la présence d'autres chiennes dans l'environnement. En effet, il n'est pas rare, comme chez les humains, que les chiennes se synchronisent à ce niveau-là.

 

Comment savoir si une chienne est en chaleur ?

 

Une chienne en chaleur montre des signes physiques ainsi qu'un changement de comportement.

 

Les chiennes sont généralement beaucoup plus affectueuses, voire collantes, en période de chaleurs. A contrario, elles peuvent parfois se montrer anormalement agressives. Un tel changement de comportement doit donc vous alerter quand à la présence des chaleurs.

 

Les chiennes ont également parfois tendance à fuguer, car elles sont en quête de mâles qui pourraient les féconder.

 

On observe également deux phénomènes chez le chienne en période de chaleurs :

 

  • durant le pro-œstrus : la vulve gonfle et la chienne perd du sang. Durant cette phase, elle refuse cependant l'accouplement.

 

  • durant l’œstrus : la vulve gonfle encore plus et les pertes diminuent. Elles peuvent aussi s'éclaircir ou disparaître totalement. La chienne est alors prête à accepter la saillie. Elle place généralement sa queue sur le côté en présence d'un mâle, lui indiquant qu'elle accepte la saillie.

 

chaleurs chienneSource : Amazon

 

Que sont les chaleurs atypiques ?

 

Les chaleurs atypiques montrent un schéma inhabituel des chaleurs de la chienne. On distingue différents types de chaleurs atypiques :

 

  • les chaleurs silencieuses : on les observe généralement chez les premières chaleurs ou bien chez les chiennes âgées de plus de 10 ans. Les signes sont alors légers ou inexistants.

 

  • les fausses chaleurs (également appelée chaleurs fractionnées ou disjointes) : dans ce cas-ci, les chaleurs s'interrompent brutalement avant l'ovulation, pour ensuite revenir normalement. C'est généralement le cas chez les chiennes de moins de 2 ans.

 

  • les chaleurs persistantes : ce sont des chaleurs très longues qui peuvent s'expliquer notamment par la présence d'un kyste. Elles constituent un motif de visite chez le vétérinaire, alors soyez vigilants si votre chienne a des chaleurs anormalement longues.

 

Comment faire face aux chaleurs ?

 

Lorsque votre chienne est en chaleur, différentes précautions sont à prendre afin d'éviter une gestation non désirée.

 

  • Faites bien attention à sécuriser votre jardin si vous en avez un : les chiennes en chaleur ont tendance à vouloir fuguer pour aller à la rencontre des mâles. Votre chienne pourrait par conséquent se perdre ou avoir un accident par exemple.

 

  • Veillez à bien tenir votre chienne en laisse si vous la promenez : même si celle-ci est habituellement obéissante, il se pourrait qu'elle cherche à échapper à votre vigilance afin, à nouveau, de se rapprocher d'un chien mâle.

 

  • Enfin, vous pouvez également utiliser des protections hygiéniques afin que votre chienne ne salisse pas votre intérieur. Il existe des culottes spécialement conçues pour recevoir une serviette hygiénique et laisser passer la queue de votre animal.

 

Pour finir, si vous ne souhaitez pas que votre chienne traverse des périodes de chaleurs et prenne ainsi le risque de fuguer ou d'attendre des petits, vous pouvez toujours avoir recours à la stérilisation ou à une contraception. Le mieux est de vous adresser à votre vétérinaire qui saura vous conseiller sur la meilleure option pour votre chien.