Chien de Canaan

Le chien de Canaan est un chien appartenant à la catégorie des chiens dits chiens parias, à l'origine semi-sauvage.

 

Origines du chien de Canaan

 

Le chien de Canaan est originaire de la région de l'actuelle Israël, de l'ancienne région de Canaan d'où il tire son nom. Il descendrait d'un chien primitif présent depuis très longtemps sur ce territoire. Plusieurs centaines de squelettes de chiens similaires au chien de Canaan ont par exemple été retrouvés lors de fouilles à Ashkelon, dans un cimetière pour chiens en fonction du Ve au IIIe siècle av. J.-C.

 

Le chien de Canaan aurait ensuite été utilisé comme chien de troupeau et chien de garde, avant de revenir à l'état sauvage lorsque les fermiers qui les utilisaient furent chassés de leurs terres.

 

Ce n'est que dans les années 1930 que la professeure Rudolphina Menzel a commencé un travail de sélection sur le chien de Canaan à la demande du Haganah, organisation paramilitaire juive créée en 1920. Rudolphina Menzel a alors collecté plusieurs chiots et plusieurs adultes. Elle mis cependant six mois à capturer son premier chien. Elle a ensuite constaté que les chiens de Canaan s'adaptaient très bien et apprenaient vite ; ils faisaient de très bons compagnons auprès des humains.

 

Rudolphina Menzel mit ensuite en place un programme de reproduction, qui s'est poursuivi après sa mort en 1973. À l'heure actuelle, le nombre de chiens de Canaan vivant encore à l'état sauvage ne cesse de diminuer. D'abord victimes de campagne d'éradication de la part du gouvernement israélien, les animaux ont ensuite vu leur habitat naturel être grignoté par l'activité humaine.

 

Le chien de Canaan a été importé aux États-Unis en 1965. La race a été reconnue en 1966 par la Fédération Cynologique Internationale. En France, la race reste très méconnue.

 

Allure

 

Le chien de Canaan est un chien de taille moyenne, de type spitz. Son corps est inscriptible dans un carré. La tête du chien de Canaan est en forme de cône. Les oreilles sont triangulaires, attachées bas, plutôt courtes, larges, et bien dressées. Les yeux du chien de Canaan sont en forme d'amande, d'un brun foncé. La queue est recourbée sur le dos.

 

Le chien de Canaan mesure entre 50 et 60 cm au garrot et pèse entre 20 et 25 kg.

 

Robe

 

Le poil du chien de Canaan est court, serré et dur. Le sous-poil s'épaissit en hiver. Les couleurs autorisées sont le blanc, le noir, le sable à rouge-brun, et le panaché.

 

Source : American Kennel Club

 

Caractère

 

Le chien de Canaan est très semblable à celui des chiens parias ou primitifs. Très méfiant envers les étrangers, il se montre à l'inverse docile, doux et affectueux avec sa famille. C'est un excellent chien de garde – sa fonction de base – et il a un très fort instinct de protection. Il est aussi intelligent et facile à éduquer. Sans danger pour les enfants, il s'entend bien aussi avec les autres chiens et les autres animaux.

 

Côté éducation, son caractère docile en fait un chien qui apprend facilement. Il faudra comme toujours associer douceur et fermeté.

 

Santé et soins

 

Le chien de Canaan est un chien à la constitution solide et robuste, qui ne craint pas de maladies en particulier. Son espérance de vie moyenne est de 12 ans.

 

Entretien

 

Le chien de Canaan doit être brossé régulièrement, au moins une fois par semaine. Il mue deux fois par an, et à cette occasion, perd énormément de poils.

 

Côté exercices, le chien de Canaan a besoin de se dépenser. Il est donc indispensable de lui consacrer du temps, afin qu'il puisse courir. De longues promenades quotidiennes sont impératives.

 

Le chien de Canaan n'est pas vraiment fait pour la vie en ville et encore moins en appartement. L'idéal est pour lui de vivre à la campagne, avec de grands espaces à disposition. Il est aussi impératif de lui permettre de vivre aux côtés de sa famille. Ce n'est pas un chien fait pour vivre en chenil.