chiot seul

Comment apprendre à un chiot ou un chien à supporter la solitude ?

Il est capital d'apprendre à votre chien à rester seul : en effet, il sera inévitable pour vous de vous absenter de votre domicile. Votre compagnon doit être capable de gérer cette période sans provoquer de dégâts ou de gênes pour le voisinage. Mais parfois, cette étape est difficile à passer.

 

Quand commencer à apprendre à votre chiot à rester seul ?

 

En général, le plus tôt possible, pour que l'habitude vienne assez rapidement. L'idéal est d'accueillir votre animal durant les vacances, lors d'une période où vous pouvez être encore à la maison assez régulièrement sans devoir vous absenter de chez vous pendant des heures pour votre travail. Cela serait trop brusque pour votre compagnon, qui aurait bien du mal à le supporter et rendrait votre tâche un peu plus compliquée.

 

Apprendre par étapes

 

Il est évident que l'apprentissage de la solitude devra se faire par étapes, graduellement. Dans un premier temps, commencez par des absences très courtes, de quelques minutes. Sortez de chez vous, restez sur le pas de la porte, puis revenez. Augmentez peu à peu votre temps d'absence, pour que le chien s'habitue et ne ressente plus de mal-être.

 

Ne pas signaler son départ

 

Il ne faut surtout pas donner des signes à votre chiot lui permettant de comprendre que vous vous apprêtez à partir, et donc à le laisser seul. Cela peut parfois être compliqué, surtout si vous avez un rituel bien défini avant de partir le matin au travail, par exemple. Le chiot aura tôt fait de comprendre que votre préparation – douche, petit-déjeuner, etc. – signifiera votre départ prochain. Essayez de casser ce rituel dans un premier temps, pour l'empêcher de l'associer à votre absence.

 

Ignorez votre chien pendant le quart d'heure qui précède votre départ. Ne le caressez pas, ne lui parlez pas, vaquez à vos occupations comme vous le feriez en temps normal. Au moment de quitter la maison, ne le regardez pas, ne manifestez surtout pas de la "culpabilité" à le laisser seul ainsi. Si vous êtes anxieux et angoissé à l'idée de laisser seul votre animal, celui-ci le deviendra aussi, car les chiens sont capables de percevoir les émotions de leur maître très facilement. Abordez donc votre départ comme vous le faisiez avant son arrivée dans votre famille.

 

Pensez à préparer vos affaires en avance, pour rendre ce départ parfaitement naturel sans y rajouter l'agacement de ne pas trouver ses clés, par exemple. Ne tentez pas non plus de partir discrètement sans que votre chien vous voie : vous créeriez une angoisse supplémentaire inutile.

 

chiot tout seulSource : Pets4Home

 

Ne pas oublier de l'occuper

 

En votre absence, votre chien aura bien évidemment besoin de s'occuper. Prévoyez des jouets, des os à ronger, etc. afin qu'il puisse se dépenser en attendant votre retour.

 

Lorsque vous revenez, n'hésitez pas à passer du temps avec lui, à le promener longuement et à jouer, mais attention à ne pas en faire trop non plus. Ne passez pas tout votre temps libre à vous occuper de votre chien, à le laisser vous suivre partout, car la séparation pourrait être d'autant plus difficile ensuite.

 

Cependant, en permettant à votre chien de se dépenser en votre présence, vous limiterez aussi les risques de destruction quand vous devez quitter votre domicile.

 

Bon à savoir

 

Si vous vivez dans un immeuble, prévenez vos voisins de l'arrivée d'un chiot en leur précisant qu'il sera possible que l'animal pleure et gémisse au moment de son apprentissage de la solitude. Cela pourra vous éviter bien des plaintes.

 

L'apprentissage de la solitude vous demandera avant tout de la patience.