apprentissage de la laisse

Chien en laisse : comment lui apprendre la promenade ?

Il est indispensable d'apprendre à un chien à savoir marcher en laisse afin d'éviter toute divagation qui pourrait être dangereuse – pour votre animal, mais aussi pour les autres. Si la loi française n'indique pas clairement qu'il est obligatoire de tenir son chien en laisse – laissant cette disposition au bon vouloir des municipalités – elle indique cependant qu'un maître doit toujours avoir la maîtrise de son animal.

 

Pour autant, la laisse est un gage de sécurité qui vous octroie la direction de votre chien et de ses mouvements. Votre compagnon doit être capable de la supporter, et pour ce faire, un apprentissage est nécessaire.

 

Quand commencer l'apprentissage de la laisse ?

 

Le plus tôt possible. Il faut habituer votre chien très rapidement à la laisse afin que vos sorties soient plus facilement gérables. Il est plus facile de maîtriser un petit chiot de 5 kg qu'un énorme de chien de 60 kg.

 

Où commencer l'apprentissage de la laisse ?

 

En choisissant tout d'abord un lieu calme, sans trop de passage pour éviter de stresser votre chien. Vous pouvez commencer chez vous, dans votre jardin, puis ensuite vous rendre dans une rue calme. Le but est d'empêcher l'association entre la laisse et une atmosphère stressante pour le chien. Vous pourrez passer à des rues plus animées une fois que votre chien aura bien progressé dans son apprentissage.

 

chien marchant en laisseSource : Getty Images

 

Comment procéder pour l'apprentissage de la laisse ?

 

Quelques règles de base, avant toute chose. Votre chien doit apprendre à marcher près de vous, sans tirer. Lors de son apprentissage, la laisse doit donc rester flottante, et non tendue. Si votre compagnon tire trop, donnez un très léger coup sec sur la laisse en l'accompagnant d'un ordre pour demander à votre chien à revenir près de vous. Vous pouvez aussi changer de direction afin de lui faire comprendre que tirer sur la laisse est inutile. S'il vous obéit, n'hésitez pas à le féliciter et à l'encourager.

 

Le problème inverse peut aussi se présenter : à savoir un chien qui tire en arrière ou ne veut pas avancer. Dans ce cas, le recours aux friandises est une très bonne technique pour débloquer la situation. Votre animal finira par associer la marche en laisse à une récompense, et donc à une interaction positive. Ne le forcez pas à avancer contre son gré, ne le punissez pas non plus. Vous feriez pire que mieux.

 

Bon à savoir

 

Les laisses à enrouleur sont à proscrire, car elles perturbent le chien, qui ne parvient pas à définir correctement la longueur de la laisse. De plus, elles vous offrent beaucoup moins de maîtrise et peuvent donc s'avérer dangereuses si vous devez rappeler votre chien ou restreindre ses mouvements.

 

Prévoyez vos séances d'apprentissage après des séances de jeu : votre chiot sera beaucoup plus réceptif à ce moment-là. Faites également marcher votre chien toujours du même côté : cela lui permet de se placer correctement par rapport à vous, et vous évite de le voir faire l'essuie-glace devant vous.

 

La longueur idéale d'une laisse est d'1m pour les promenades en ville, 1m20 pour l'apprentissage. Dans des environnements moins problématiques, vous pouvez vous permettre une plus grande longueur de laisse.

 

N'oubliez pas non plus que vous serez tenu responsable d'éventuels dégâts que pourra faire votre animal s'il n'est pas tenu en laisse. En ville, de manière générale, celle-ci est de toute façon rendue obligatoire par les municipalités. Renseignez-vous toujours sur les éventuels arrêtés avant de détacher votre chien.