Squelette du chat

Le squelette du chat

Le squelette du chat est constitué de nombreux os : 250 au total. Ce nombre peut varier car certains chats possèdent plus ou moins de vertèbres au niveau de la queue.

 

La structure osseuse permet au chat de maintenir l'ensemble de son corps, et elle permet également sa mobilité. Les os sont rigides et fortement minéralisés en raison de la présence de calcium, très important pour le métabolisme.

 

Le squelette sert à attacher les muscles et les ligaments, et la moelle osseuse qu'il renferme sert à la fabrication et au mouvement continu des cellules sanguines.

 

Tout comme l'homme, les os du chats sont sujets aux fractures et aux malformations, et il est primordial de contrôler l'état de santé de votre chat afin d'éviter tout problème.

 

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir comment le squelette de votre chat est composé et la manière dont il s'articule. Il sera présenté selon les deux parties qui le composent : la partie axiale et la partie appendiculaire. Nous évoquerons également les éventuelles pathologies osseuse dont le chat peut souffrir au cours de sa vie.

 

La partie axiale du squelette du chat

 

Le squelette axial comporte le crâne, la mandibule (partie inférieure de la mâchoire en forme de fer à cheval), le complexe hyoïde (en forme de H et permet la déglutition), la colonne vertébrale, les côtes (elles sont flottantes et ne s'attachent pas au sternum, mais seulement aux vertèbres) et le sternum.

 

Le crâne, qui sert à protéger le cerveau, est composé de 24 os : les prémaxillaires, les maxillaires, les nasaux, l'ethmoïde, le vomer, les palatins, les lacrymaux, les frontaux, les os zygomatiques, les pariétaux, l'interpariétal, l'occipital, le sphénoïde, le présphénoïde et les temporaux.

 

A l'arrière du crâne du chat se trouve la colonne vertébrale. Elle s'étend du cou à la queue et est constituée de vertèbres. On distingue cinq régions : la région cervicale, qui est composée de sept vertèbres, la région thoracique, composée de treize vertèbres, la région lombaire, composée de sept vertèbres, la région sacrée, composée d'un seul os, le sacrum, et la région caudale, composée d'une nombre variable de vertèbres.

 

Le thorax, lui, est composé de la partie thoracique de la colonne à laquelle sont associées treize paires de côtes ainsi que le sternum, composé de huit os : le manubrium, six sternèbres et le xiphoïde.

 

La partie appendiculaire du squelette du chat

 

Le squelette de chaque membre thoracique se compose de 31 os : la clavicule et la scapula au niveau de l'épaule (omoplate du chat) ; l'humérus au niveau du bras ; le radius et l'ulna au niveau de l'avant-bras : les sept os du carpe (scapholunatum, cunéiforme, pisiforme, trapèze, trapézoïde, capitatum et hamatum) ; cinq métacarpiens et quatorze phalanges au niveau de la main.

 

Le squelette de chaque membre pelvien se compose de 29 os : l'os coxal au niveau de la hanche ; le fémur au niveau de la cuisse ; la patella au niveau du genou (ou rotule) ; le tibia et la fibula (anciennement appelé péroné) au niveau de la jambe ; les sept os du tarse (talus, calcanéus, naviculaire, cunéiforme médial, cunéiforme intermédiaire, cunéiforme latéral et cuboïde) ; cinq métatarsiens et douze phalanges au niveau du pied.

 

squelette du chatSource : Chats du monde

 

Infections des os chez le chat

 

Le tissu osseux est très résistant aux infections. Toutefois, il peut arriver qu'ils soient en contact avec des bactéries. Cela peut être le cas à la suite d'une intervention chirurgicale plus ou moins lourde.

 

Parmi les maladies observées chez le chat, on note l'ostéomyélite, une infection des os par voie hématogène (circulation sanguine). Elle est due à un germe qui s'installe dans l'os pas voie sanguine.

 

Un examen bactériologique sera établi pour confirmer le diagnostic et permettre d’utiliser le bon traitement antibiotique le plus rapidement possible.

 

Le traitement d’une ostéomyélite est long et complexe. Il est donc important de prévenir ce type d'infections en prenant les précautions d’asepsie nécessaires lors de toute chirurgie orthopédique.

 

Parmi les pathologies osseuses, on note également l'ostéogenèse imparfaite, qui, bien que le plus souvent constatée chez le chien, peut également toucher les chats.

 

C’est un syndrome héréditaire rare qui peut se manifester de différentes manières : ostéopénie menant à des fractures pathologiques (on parle de « maladie des os de verre » ou « syndrome de l’enfant battu » chez l’homme), perte de l’audition, dentition défectueuse, hyperlaxité articulaire et sclère (partie normalement blanche de l’œil) de coloration bleutée.

 

Le chat peut également être affecté d'ostéofibrose. Cette pathologie est due à un déficit en minéraux et en calcium. Elle provoque des déformations osseuses et des fractures.

 

Si votre chat commence à boiter, ou a du mal à se lever, ce peut être le signe qu'il est atteint de cette maladie. Les déformations causées par l'ostéofibrose peuvent être irréversibles. Elle est révélée au cours d’un examen radiographique, qui va permettre de voir si les os du chat sont déformés.

 

Afin de prévenir cette maladie, il est primordial d'apporter à son chat une alimentation riche et variée. Car si c'est un carnivore, il a tout de même besoin de protéines, de glucides et de lipides, mais aussi de vitamines, de fibres et de minéraux.

 

Afin d'éviter l'apparition de certaines pathologies osseuses, ou de les appréhender de la bonne manière si votre chat en est déjà affecté, il est primordial d'être à son écoute et de veiller à son état de santé de manière régulière auprès d'un vétérinaire.

 

Enfin, de votre côté, vous pouvez lui proposer une alimentation saine et variée afin de renforcer son système immunitaire et d'éviter ainsi tout risque d'infection ou de carences dans son organisme.