Chatte enceinte : symptômes et risques de la grossesse féline

Dès ses premières chaleurs, une chatte non stérilisée risque de tomber enceinte. La grossesse d'une chatte est à la fois très courte – environ deux mois – et très discrète.

 

Pourtant, une chatte pleine nécessite beaucoup d'attention afin de mener sa grossesse à terme et de procéder à une mise bas en toute sécurité. Pour éviter les complications, apprenez à décrypter le comportement d'une chatte enceinte et à comprendre ses besoins.

 

Voici tous les éléments dont vous avez besoin pour reconnaître une chatte pleine et suivre toutes les étapes de sa gestation et son accouchement.

 

1.  Comment savoir si une chatte est enceinte ?

 

Comme pour une chienne enceinte, la grossesse d'une chatte dure deux mois, plus exactement entre 63 et 69 jours. Les premiers symptômes sont si discrets qu'il n'est pas rare de ne pas les remarquer.

 

Pourtant, il est possible de distinguer assez tôt des signes indiquant que votre animal de compagnie pourrait attendre des petits.

 

Le comportement de la chatte enceinte

 

Lorsqu'un chat a mal, il a tendance à changer de comportement. Il en va de même pour une chatte enceinte, même si le processus n'est pas nécessairement douloureux pour elle.

 

Le premier changement qui s'opère dans le comportement d'une chatte pleine est tout simplement qu'elle cesse d'avoir ses chaleurs. Si ce n'est pas la première fois qu'elle les a et qu'elles se terminent plus tôt que d'ordinaire, soyez attentif.

 

Quelques jours seulement après la fécondation, la chatte va changer légèrement de comportement. Il est possible qu'elle se montre plus câline, qu'elle cherche à passer plus de temps que d'habitude avec ses maîtres. Elle peut également chercher à s'isoler.

 

Lorsque la fin de la grossesse approche, elle va se mettre à chercher un endroit calme pour y "faire son nid", généralement un endroit où elle pourra trouver des coussins, des couvertures ou des vêtements.

 

Les symptômes d'une grossesse féline

 

Les modifications corporelles liées à la grossesse apparaissent relativement tard, généralement au cours de la quatrième semaine, soit près de la moitié de la gestation.

 

Vous pourrez observer que ses mamelles grossissent et prennent une couleur plus foncée. Peu après, son bassin commence à s'élargir et son dos se creuse au fur et à mesure que son ventre grossit.

 

Le ventre va ensuite continuer à grossir et se durcir durant le deuxième mois de gestation.

 

chat enceinteSource : Warren Photographic

 

2. Comment se déroule le suivi vétérinaire d’une grossesse féline ?

 

Si vous mettez quelques semaines à vous rendre compte du nouvel état de votre animal de compagnie, pas de panique. Le suivi vétérinaire n'est réellement recommandé qu'à partir de la troisième semaine.

 

Cependant, lorsque vous constatez que votre chatte attend des petits alors il faut, au plus tôt, opérer une transition alimentaire. Une chatte pleine a besoin d'une alimentation plus riche. Vous pouvez, par exemple, la nourrir avec des croquettes pour chaton.

 

A partir de la quatrième semaine de grossesse, vous pouvez l'emmener chez le vétérinaire qui confirmera la gestation grâce à une échographie et pourra s'assurer que tout se passe bien.

 

N'essayez pas de toucher le ventre de votre animal vous-même pour vérifier son état, vous risqueriez de lui faire mal.

 

A partir du 50ème jour, le vétérinaire peut procéder à une radio pour compter le nombre de chatons attendus.

 

Si l'accouchement de votre chatte se déroule sans complications, il n'est pas nécessaire de faire intervenir un vétérinaire. Malgré tout, si vous avez le moindre doute concernant la santé de votre chatte et des chatons, n'hésitez pas à faire appel à lui.

 

3. Les risques liés à la gestation de la chatte

 

Pendant la grossesse, puis durant la mise bas et jusqu'à quelques jours après, la santé de votre chatte est particulièrement fragile. Des complications peuvent apparaître à tous les stades et doivent être prises très au sérieux.

 

Voici tous les risques pouvant être liés à une grossesse féline :

  • Les parasites : Les vers peuvent se transmettre de la mère au chaton via l'utérus ou via le lait maternel. La vermifugation est donc essentielle au cours de la grossesse puis juste après, pour votre animal et ses petits. Un traitement contre les puces est également conseillé mais attention aux produits toxiques.
  • Votre chatte s'échappe : Lorsqu'elle se mettra a chercher son nid, votre chatte risque de s'échapper et pourrait accoucher sans votre surveillance. Pensez donc à prévoir un endroit calme pour elle et interdisez-lui éventuellement de sortir. Une fois son nid choisi, vérifiez qu'il s'agit d'un endroit avec peu de passage, aucun courant d'air et prévoyez de placer ses gamelles et sa litière à proximité.
  • L'inertie de l'utérus : Il s'agit de la complication la plus fréquente. L'inertie de l'utérus signifie que les contractions ne sont pas assez nombreuses ou puissantes pour permettre aux chatons de sortir. N'hésitez par à contacter votre vétérinaire si vous constatez que votre chatte semble avoir commencé le travail mais qu'aucun petit ne se présente.
  • Un défaut de position des foetus : Il s'agit d'un phénomène très rare. Certains chatons peuvent se présenter de manière incorrecte. Si cela arrive, contactez votre vétérinaire au plus vite. Le chaton bloqué pourrait mourir étouffé et entraîner des complications pour les chatons suivants en retardant leur sortie.
  • L'endométrite : Autrement appelée métrite, il s'agit d'une infection de l'utérus. La métrite se développe généralement après des complications lors de la mise bas. De mauvaises conditions d'hygiène ou du placenta qui n'est pas expulsé peuvent entraîner l'infection. Cela provoque de la fièvre, des écoulements de sang ou de pus et un abattement chez la chatte atteinte. Un traitement doit être mis en place au plus vite afin que la mère n'infecte pas ses petits via le lait maternel.

 

Si la grossesse de votre chatte n'était pas désirée, pensez à la faire stériliser.