Agalactie chez la chatte : qu’est-ce que l’insuffisance laitière ?

Qu'est-ce que l'agalactie ?

 

L'agalactie se caractérise par l'absence de lait après l'accouchement. Les mamelles ne fonctionnent pas, et la chatte est incapable de produire du lait, et donc de nourrir ses petits.

 

Plusieurs problèmes peuvent expliquer l'agalactie : stress, inflammation mammaire appelée mammite, infection généralisée, fatigue, déséquilibre endoctrinien. L'agalactie peut également apparaître chez les chattes primipares ou qui mettent bas par césarienne.

 

Que faire en cas d'agalactie ?

 

Il est d'abord très important d'identifier la cause du déséquilibre. Si, par exemple, la pièce où se trouve la chatte est trop chauffée, il suffira de faire baisser la température de la maternité.

 

Dans le cas d'agalactie causée par le stress, une médication à base de tranquillisants pourra être utilisée, mais seulement sous contrôle vétérinaire. De toute façon, la consultation d'un spécialiste s'impose dans tous les cas, car l'absence de lait pourrait être fatale à la portée.

 

En cas d'un simple défaut d'éjection du lait, en général provoquée par une sécrétion excessive d'adrénaline sous le coup de la douleur, des injections d'ocytocine seront une solution efficace, qui ne fonctionnera malheureusement pas en cas d'agalactie complète – c'est-à-dire une absence de développement du tissu mammaire.

 

Dans tous les cas, il est d'abord primordial de s'assurer que les chatons sont convenablement nourris. Plusieurs solutions s'offrent alors à vous. Vous pouvez faire adopter les petits par une mère venant tout juste de mettre bas. Vous pouvez également vous tourner vers du colostrum prélevé sur une femelle de votre élevage si vous êtes éleveur. Le colostrum peut en effet se conserver entre 12 et 18 mois à – 20 °. Il est à faire réchauffer au bain-marie, à 37°, et surtout pas au four à micro-ondes.

 

Enfin, vous pouvez choisir d'utiliser du lait de substitution pour chaton. Nourrir des chatons au biberon demande de nombreux efforts, et un emploi du temps très précis. 4 à 5 repas par jour, toutes les 6 heures. Les doses recommandées sont 5ml au 100 grammes, avec une augmentation de 1 à 2 ml par jour.

 

Le biberon doit être chauffé entre 35 et 37° avant administration, et surtout, doit être stérilisé avant chaque utilisation. C'est une méthode compliquée.

 

Une autre solution est l'utilisation de la songe gastrique, qui est plus sûre, plus rapide et moins fastidieuse.

 

chaton biberonSource : Cat The Vet

 

Peut-on prévenir l'agalactie chez la chatte ?

 

Il est important d'assurer à la chatte de bonnes conditions d'accouchement. Une pièce bien chauffée, dotée d'un abri et d'une bonne ventilation est essentielle. Attention à ce que l'animal ne soit pas hyper attaché à ses propriétaires, auquel cas, la chatte, stressée par les chatons, pourrait refuser de s'en occuper ou s'en prendre à eux.

 

Pensez également à bien faire suivre votre animal par votre vétérinaire, afin de contrôler le développement mammaire et l'apparition du lait. Si le spécialiste constate une absence de développement du tissu mammaire, il pourra proposer des traitements adaptés et éviter ainsi des complications à la naissance des chatons.

 

Enfin, sachez que certaines herbes, comme le fenouil, graines de fenugrec, ou encore le charbon béni, peuvent favoriser l'apparition du lait. Il est conseillé d'en donner au cours de la dernière semaine de gestation.