accouchement chat

Mise bas chat

Si vous pensez que votre chatte est sur le point d'accoucher, ou si vous souhaitez simplement vous renseigner sur le processus de mise bas, voici un guide qui vous permettra d'appréhender correctement cet heureux événement.

 

Les chats sont des créatures indépendantes, il n'est donc pas surprenant qu'ils soient très autonomes durant l'accouchement. Toutefois, il peut s'avérer utile de savoir quoi faire s'il ont besoin d'être assistés. Il est recommandé d'observer discrètement et d'intervenir le moins possible.

 

Comment préparer une mise bas ?

 

La préparation est la clef d'un accouchement réussi. Durant les deux dernières semaines de sa grossesse, la chatte doit impérativement disposer d'un environnement calme et dépourvu de stress.

 

Encouragez-la à se relaxer et pensez à ne pas trop vous agiter. Quand au lieu de l'accouchement, ne soyez pas étonné si votre chatte préfère choisir le coin d'un placard plutôt qu'un lit doux et confortable. Mais assurez-vous qu'elle ait le choix, et ne la déplacez surtout pas de cet endroit une fois qu'elle s'y sera installée.

 

L'accouchement de votre chatte devrait normalement se dérouler sans encombres, mais il est tout de même nécessaire de la calmer en cas de complications. Avant la mise bas, notez le numéro d'urgence de votre vétérinaire, au cas où une situation difficile se présenterait. Les accouchements ont souvent lieu durant la nuit.

 

Voici quelques éléments à préparer si vous pensez que le travail va bientôt commencer : un bol propre contenant de l'eau tiède, des serviettes et tissus propres, du fil dentaire, des gants jetables, une caisse de transport et le numéro de téléphone de votre vétérinaire. Il est également recommandé de vous munir d'une source de chaleur pour les chatons. Vous pouvez par exemple envelopper une bouteille d'eau chaude dans une couverture.

 

Les signes annonciateurs d'une mise bas

 

La gestation d'une chatte est de 63 à 65 jours. Voici les signes qui indiquent que votre chatte attend des chatons :

 

  • Augmentation des glandes mammaires – Les glandes mammaires augmentent en taille durant la dernière semaine de la gestation.
  • Production de lait – Environ deux jours avant l'accouchement, la chatte peut commencer à sortir du lait de ses mamelles.
  • Nidification - La chatte passera de plus en plus de temps dans son lieu d'accouchement durant les derniers jours de la gestation.
  • Diminution de la température corporelle - La température moyenne d'un chat se situe entre 37.7 et 39.1°C. Un jour ou deux avant la mise bas, celle-ci peut descendre jusqu'à 37.2°C.
  • Changement de comportement – Durant la dernière semaine de la gestation, votre chatte peut être plus solitaire qu'à son habitude (elle cherche probablement un endroit pour mettre bas), ou plus affectueuse, surtout si elle est très proche de son maître.
  • Perte d'appétit.
  • Agitation – Il se peut que la chatte se mette à faire les cents pas.
  • Léchage fréquent des parties génitales.
  • Sécrétions vaginales claires.

 

accouchement chatSource : The Spruce Pets

 

Comment se déroule l'accouchement d'une chatte ?

 

L'accouchement se décompose en trois étapes. La première dure environ 12 heures et comprend les signes évoqués plus haut, ainsi que le début des contractions. Le col de l'utérus et l'utérus se préparent à la mise bas. Les deuxième et troisième étapes se déroulent comme suit :

 

Deuxième étape – 5 minutes à 1 heure :

 

  • Les contractions s'intensifient et se rapprochent dans le temps, et le col de l'utérus est totalement dilaté. Votre chatte est prête à mettre bas. Les chatons se rapprochent de la filière génitale. Les pressions exercées sur le col de l'utérus incitent la mère à pousser. Vous l'observerez alors exercer une pression afin de sortir les chatons. La poche fœtale sera visible au niveau du vagin. Une fois percée, le liquide qu'elle contient sera nettoyé par la chatte. Généralement, les poches contenant les petits (individuelles) nécessitent deux à trois contractions pour sortir.
  • La chatte va ensuite lécher la membrane présente sur le visage et le corps du chaton, ce qui stimulera sa respiration. Si la chatte ne le fait pas, vous pouvez l'aider à retirer cette membrane, et pratiquer un massage très léger sur le chaton avec une serviette douce et tiède afin de l'encourager à respirer. Si nécessaire, utilisez un nettoyant nasal pour bébé afin de retirer les restes de membrane.
  • Si les chatons ne sont toujours pas sortis au bout d'une heure de travail, appelez votre vétérinaire.

 

Troisième étape :

 

  • Juste après la naissance des chatons, le placenta sort. Une fois que la chatte a nettoyé ses petits et qu'ils ont commencé à respirer, elle commencera à grignoter le cordon ombilical pour le couper, et dans la plupart des cas, elle mangera le placenta.
  • Après la naissance des chatons, il est important de vérifier que tous les placentas sont bien sortis. Notez à l'aide d'un crayon et d'un papier le nombre de naissances, car vous risqueriez de vous y perdre. C'est très important car si le placenta reste à l'intérieur, la mère risque une grave infection.

 

Notez que si la mère ne parvient pas à couper le cordon ombilical, vous devrez vous en occuper. Faites un nœud autour du cordon avec un bout de fil dentaire, à au moins 1 centimètre du corps du chaton, et coupez-le à l'aide d'une paire de ciseaux stérilisée. Attention à ne pas tirer sur le cordon pendant l'opération, car le chaton risquerait une hernie ombilicale.

 

Que faire après l'accouchement ?

 

Au total, l'accouchement de votre chatte devrait durer entre 2 et 5 heures, mais il peut atteindre 24 heures dans certains cas. Si vous n'êtes pas sûr de vous quant aux étapes évoquées plus haut, n'hésitez pas à contacter un vétérinaire. Mieux vaut prévenir que guérir !

 

Les portées comprennent généralement 4 à 6 chatons, bien qu'il y en ait parfois moins ou plus. Une fois tous les chatons nés, donnez un petit moment à votre chatte pour les nettoyer et les nourrir. Rappelez-vous, il faut intervenir le moins possible. Toutefois, n'ayez pas peur de les manipuler délicatement, car cela favorisera leur sociabilisation, et leur sevrage futur, et permettra à la mère de se reposer de temps à autre.

 

Si la mère ne semble pas vouloir s'occuper de ses chatons, comme c'est parfois le cas, contactez immédiatement votre vétérinaire.

 

Bien que ces cas soient rares, il arrive que des chatons doivent être nourris au biberon. Si vous avez des questions ou des inquiétudes, parlez-en à votre vétérinaire.