chat sibérien

Sibérien

Chat de grande taille, à l'allure imposante, le Sibérien est un félin sociable, malgré son passé de chat "sauvage" dans les froides contrées de la Sibérie.

 

Origines du chat Sibérien

 

L'histoire du chat Sibérien, parfois appelé aussi chat des forêts sibériennes, est récente. Il serait le résultat d'un croisement entre des chats domestiques, apportés en Sibérie du Sud par des colons russes, et les chats sauvages déjà présents dans ces contrées glaciales. Le chat Sibérien est décrit pour la première fois dans une des éditions révisées du Brehms Tierleben (La vie des animaux par Brehm), dans la partie consacrée aux chats à poils mi-longs du Caucase. L'ouvrage a été écrit, à l'origine, par le scientifique allemand Alfred Edmund Brehm.

 

Ce n'est pourtant qu'à la fin des années 80 et au début des années 90 que le chat Sibérien sort des frontières de la Russie. Il est arrivé en 1989 en Allemagne, après l'importation de deux individus depuis Saint-Pétersbourg par deux éleveurs, Hans et Betti Schulz. Le chat Sibérien s'exporte ensuite aux États-Unis, en 1990, par l'intermédiaire de Elizabeth Terrel, de la chatterie Starpoint, et David Boehm.

 

Le chat Sibérien fait son apparition en 1991 en France, où ce colosse tranquille remporte un succès rapide.

 

Allure

 

Le chat Sibérien fait partie des plus grandes races de chats au monde, avec le Maine Coon. Certains mâles peuvent même atteindre les 12 kg à l'âge adulte, même si le poids moyen se situe aux alentours des 6 à 7 kg.  Chez les femelles, ce poids peut atteindre les 4 ou 6 kg.

 

Le chat Sibérien possède un corps musclé et massif, dit "en tonneau". Les pattes sont de longueur moyenne, musclées également, et les pieds sont grands et arrondis.

 

Le chat Sibérien présente une tête large, en forme de triangle. Le crâne est lui aussi large et plat, tandis que le front est légèrement arrondi de profil. Le nez est de taille moyenne, le museau est rond, sans pinch (cassure). Les yeux du chat Sibérien sont grands, presque ronds, placés légèrement de biais. La tête est surmontée d'oreilles larges à leur base, mais arrondies à l'extrémité et bien espacées, pointant vers l'avant. Elles sont également bien fournies en poils.

 

La queue du chat Sibérien est touffue, avec un bout arrondi.

 

chaton SibérienSource : Mystic Melody Siberians

 

Robe

 

La fourrure du chat Sibérien est composé de trois types de poils : poil de garde, poil de jarre et sous-poil. De manière générale, le poil est mi-long ou long, avec des variations en fonction des saisons – le chat Sibérien perdant beaucoup de poils en été. Le félin présente une imposante collerette. Les poils sur le ventre peuvent également légèrement friser.

 

Les couleurs traditionnelles et le colourpoint – la coloration des extrémités — sont acceptés, sauf le lilas, le chocolat, l'ambre, le cinnamon et le fawn. Dans le cas des chats colourpoint, les yeux doivent impérativement être bleus.

 

Caractère

 

Le chat Sibérien, malgré son aspect imposant, est un chat très sociable, dans la catégorie des "chats-chiens", comme le Ragdoll ou le Siamois. Il est en général très proche de ses maîtres, avec qui il appréciera de passer ses journées entières. Affectueux, le chat Sibérien n'hésitera d'ailleurs pas à faire savoir son attachement à ses humains ; il aime également communiquer et bavarder.

 

Intelligent, vif et plutôt indépendant, le chat Sibérien est un chat plus adapté à l'extérieur, mais pourra se faire à la vie en appartement s'il y est bien habitué. Il s'entend bien avec les autres animaux.

 

Santé et soins

 

De par son caractère rustique, le chat Sibérien n'est que très peu exposé aux maladies. Il peut cependant contracter deux maladies génétiques, la polykystose rénale, ainsi que la cardiomyopathie hypertrophique féline.

 

Entretien

 

En raison de son poil, le chat Sibérien a au moins besoin d'un brossage hebdomadaire, qui doit être plus régulier encore en période de mue, afin de bien se débarrasser des poils morts et d'éviter les nœuds.