Siamois

Siamois

Chat à la forte personnalité, le Siamois sait s'imposer face à ses humains, qui doivent l'accepter comme il est ! Connu de tous, le Siamois s'est même illustré – pas toujours de manière très flatteuse – dans la Belle et le Clochard, un grand classique de Disney.

 

Origines du chat Siamois

 

Les origines du Siamois ne sont pas très claires. Toujours est-il qu'il s'agit d'une race ancienne, présente dans l'actuelle Thaïlande, connue sous le nom de Royaume de Siam à partir du XIVe siècle. C'est d'ailleurs du nom de cet ancien royaume que le Siamois tire son nom.

 

Une première hypothèse émet l'idée qu'il s'agissait des descendants des chats sacrés gardés dans les temples ; on retrouve même des représentations de ces animaux dans les textes de l'ancienne capitale du Siam, Ayutthaya.

 

Une autre légende a fait des Siamois des chats réservés à la famille royale du Siam, tandis qu'un second récit explique que bien au contraire, afin de préserver ses félins préférés, des Khao Manee, le roi de Thaïlande a préféré offrir aux Anglais et aux Français des Siamois, en les faisant passer pour des chats sacrés.

 

Une chose est cependant certaine : les premiers Siamois sont arrivés en Europe, en Angleterre, en 1884, par l'intermédiaire du consul-général Edward Blencowe Gould. Celui-ci a en effet rapporté un couple de Siamois, dans l'intention de les offrir à sa sœur. Les deux animaux ont ensuite été montrés à l'exposition féline de Crystal Palace, à Londres, en 1885, tandis qu'en 1886, d'autres spécimens ont été importés d'Asie.

 

En France, le chat Siamois est arrivé en 1885, par l'intermédiaire de l'explorateur Auguste Pavie. Le félin est exporté aux États-Unis en 1890. Le premier club de la race a vu le jour en 1901 en Angleterre, fondé par la sœur d'Edward Blencowe Gould.

 

Après la Seconde Guerre mondiale, le chat Siamois a connu une véritable poussé de popularité et a commencé à s'implanter à travers le monde. Un élevage plutôt anarchique s'est alors développé, sans vraiment se soucier de la qualité des individus.

 

Dans les années 70, les éleveurs américains ont tenté d'accentuer les caractéristiques du Siamois, avec un corps longiligne et des pattes très fines. Malheureusement, de nombreux individus ont présenté des problèmes de santé, et cette méthode d'élevage a peu à peu été abandonnée pour retrouver un physique plus équilibré.

 

Le standard de la race s'est peu à peu éloigné, au fil des années, de l'aspect originel du Siamois, et dans les années 80, plusieurs éleveurs, désireux d'un retour aux sources, ont alors décidé de créer une race à part entière, le chat Thaï.

 

Le chat Siamois reste aujourd'hui un chat encore très populaire.

 

Allure

 

Le chat Siamois est un félin de taille moyenne, au corps longiligne. Il est svelte et possède une musculature bien développée, tandis que son ossature est fine. Ses pattes sont fines, et les pattes postérieures sont légèrement plus hautes que les pattes antérieures. Elles se terminent par un pied petit et ovale.

 

Le chat Siamois présente une tête longue et triangulaire. Les joues ainsi que le crâne et le front sont plats. Le nez est droit et long, et les oreilles ont une base large pour se terminer en pointe.  Les yeux sont toujours bleus, en amande, inclinés vers le nez.

 

La longueur de la queue du chat Siamois est proportionnée au reste de son corps. Fine, elle est en forme de fouet et se termine en pointe.

 

Chat SiamoisSource : Pixabay

 

Robe

 

La fourrure du chat Siamois est courte, lisse et lustrée. Le chat Siamois est de type colourpoint : les extrémités de son corps, comme le museau, les pattes, la queue, les oreilles, sont plus foncées sur le reste de son corps. S'il existe désormais des chats bicolores, ils ne sont pas pour le moment reconnus.

 

Côté couleur, toutes les couleurs sont reconnues par le LOOF, alors qu'aux États-Unis, seules quatre sont acceptées : noir, chocolat, lilas et bleu.

 

Caractère

 

Le chat Siamois est une forte personnalité, ce qui en fait un chat un peu particulier. Il sait également donner de la voix et se montrera très bavard et communicatif.

 

Le chat Siamois est malgré tout très proche de ses humains, et peut même se montrer jaloux. Il a également parfois un tempérament nerveux.

 

Le chat Siamois est plutôt méfiant envers les étrangers et n'est pas très sociable. Affectueux et fidèle, il supporte mal la solitude et adorera passer des journées entières aux côtés de son maître. Il est en réalité plus attaché à la personne qu'au territoire, au contraire d'autres félins.

 

Santé et soins

 

Malheureusement, le Siamois a un taux élevé de mortalité par rapport à d'autres races. Il est en effet particulièrement touché par les tumeurs, ainsi que par des problèmes gastro-intestinaux ou des problèmes des voies urinaires inférieures. Il est aussi exposé à l'amyloïdose féline, une infection des reins à l'issue toujours fatale. Malheureusement, à l'heure actuelle, la méthode de transmission de la maladie est toujours inconnue.

 

Entretien

 

En raison de son poil court, l'entretient d'un chat Siamois est aisé. Un brossage deux fois par mois suffira amplement à entretenir sa fourrure.

 

Le chat Siamois a besoin de se dépenser, et il lui faudra de la place pour courir et grimper.