Ragdoll

Ragdoll

Le Ragdoll, "poupée de chiffons" en anglais, porte bien son nom. Calme, affectueux, adorant être porté, c'est un véritable chat-chien qui saura conquérir le cœur de tous les amoureux des félins.

 

Origines du chat Ragdoll

 

Le chat Ragdoll est né aux États-Unis, à Riverside en Californie, en 1963. Ann Baker, éleveuse de chats persans, a choisi de faire s'accoupler une chatte blanche à poils longs, Joséphine – en réalité le félin, de type Angora, qu'elle avait fait soigner après un accident de voiture, appartenait à ses voisins –, avec Blackie, un chat noir d'origine inconnue – peut-être un Sacré de Birmanie ou un Burmese. De ce croisement sont nés plusieurs petits, dont Ann a aussitôt apprécié la docilité.

 

Ann Baker, désireuse de faire connaître cette nouvelle race en devenir, a alors inventé de nombreuses histoires rocambolesques et absurdes. Elle a claironné que les gènes de Joséphine avaient été modifiés par l'accident. Mieux encore, la chatte aurait même rencontré des extraterrestres, ce qui aurait expliqué sa transformation radicale. Autant d'explications saugrenues qui ont poussé certains éleveurs à prendre leurs distances avec Ann Baker.

 

Bien décidée à poursuivre sur sa lancée, Ann Baker a alors décidé de chercher à reproduire cette particularité, afin de définitivement créer une nouvelle race, qu'elle a baptisé Ragdoll, en hommage à la malléabilité des chatons. En 1965, le Ragdoll a d'ailleurs été reconnu aux États-Unis. En 1969, un couple d'éleveurs, Laura et Denny Dayton, ont acheté quatre Ragdolls à Ann Baker, et ont lancé leur propre élevage, Blossom Time.

 

De son côté, Ann Baker a continué ses efforts de vulgarisation en créant l'organisation International Ragdoll Cat Association en 1971. Les premiers Ragdolls sont arrivés en Europe en Angleterre, en 1981, venus tout droit de l'élevage Blossom Time.

 

La FiFé (Fédération internationale féline) a reconnu le Ragdoll en 1991, alors que la race a commencé à se répandre en Allemagne (1985) et en France (1986). C'est à Noëlle Vialatte que revient la création du premier élevage de Ragdolls dans l'Hexagone, tandis qu'en 1988, est née la première portée française. C'est également Noëlle Vialatte qui a créé, en 1993, le Ragdoll Club de France.

 

Aujourd'hui, le Ragdoll a su s'imposer à travers le monde comme une race très populaire, particulièrement dans les pays anglo-saxons et en Scandinavie.

 

Allure

 

Le chat Ragdoll est un grand chasse massif, dont les mâles peuvent atteindre, à l'âge adulte, 9 kilos. Le Ragdoll possède un corps long et lourd, à la musculature affirmée. La poitrine du chat Ragdoll est large et ronde, et ses pattes sont de taille moyenne, avec un pied grand et arrondi avec des poils fournis entre les doigts. Le chat Ragdoll présente une petite poche ventrale, qui n'est en rien indicative d'un surpoids.

 

La tête du chat Ragdoll est large et rectangulaire. De profil, le félin possède un nez en "toboggan", avec un léger creux, tandis que le museau est arrondi. Les oreilles sont de taille moyenne, larges à la base et bien espacées. Elles s'arrondissent légèrement à l'extrémité et pointent vers l'avant. Les yeux sont ovales, légèrement de biais et toujours bleus.

 

Le chat Ragdoll arbore un poil long ou mi-long, soyeux et souple. La collerette est particulièrement développée. Les poils sont courts au niveau du visage, mais plus longs sur le crâne et le dos. La queue doit être bien fournie, longue et en panache.

 

chaton RagdollSource : Rhetorical Ragdolls

 

Robe

 

Trois patrons sont acceptés chez le chat Ragdoll : coulorpoint, bicolore et mitted. Le colourpoint signifie que les extrémités du chat (oreilles, pattes, queue, museau), sont plus foncées que le reste de la fourrure. Le mitted implique que le bout des pattes est blanc, donnant l'impression de gants blancs, d'où son nom. Le patron bicolore signifie tout simplement que la couleur blanche de la robe est associé à une autre couleur.

 

Parmi toutes les couleurs acceptées, on trouve le seal, le bleu, le lilas, le crème, le cannelle, le roux, le chocolat, le smoke, le tabby, le tortie…

 

Caractère

 

Le chat Ragdoll est un chat docile et affectueux, qui rentre parfaitement dans la catégorie des "chats-chiens". Il est d'une grande douceur et se laisse facilement porter, au point de s'abandonner complètement dans les bras.

 

Très équilibré, le chat Ragdoll possède un miaulement délicat et discret. C'est un félin qui s'adapte facilement aux nouvelles situations et qui ne craint pas les étrangers, s'il est bien socialisé. Il n'est pas vraiment peureux, et cela peut se révéler dangereux s'il est laissé sans surveillance dans un endroit extérieur non fermé.

 

Le chat Ragdoll est très câlin et suit son maître partout ; il aime passer ses journées à ses côtés et supporte mal la solitude. Il n'aime pas le bruit et l'agitation et aura besoin d'un foyer calme, à son image. Il s'entend très bien avec les autres animaux.

 

Santé et soins

 

Le chat Ragdoll est susceptible de développer la polykystose rénale, une maladie héréditaire et dégénérative des reins. Le Ragdoll est également plus touché que les autres chats par la cardiomyopathie hypertrophique féline, qui se traduit par un épaississement des parois du cœur. Il n'existe pas de traitement, et certains chats ne présentent aucun symptôme, avant de décéder brutalement. Des tests ADN permettent cependant de dépister la maladie, et les éleveurs veillent à éviter de faire se reproduire des chats porteurs, afin d'éradiquer la transmission.

 

Entretien

 

Comme tout chat à poils longs, le Ragdoll a besoin d'un brossage hebdomadaire, voire quotidien en période de mue. Chez certains individus, sa fourrure a par ailleurs tendance à s'emmêler. On pourra parfois donner au félin un bain chaud, mais cela n'est pas obligatoire.