chat manx

Manx

Le chat Manx est originaire de l'île de Man (îles britanniques). Tout comme son cousin le Cymric, il se caractérise pas son absence de queue.

 

Il est connu pour être très facile à vivre.

 

Origines du chat Manx

 

Le chat ou chaton Manx trouve ses origines sur l'île de Man, située dans les îles britanniques, d'où le nom qui lui a été donné. Il possède beaucoup de points communs avec le chat Cymric qui est son équivalent à poils longs.

 

Il est issu d'une mutation génétique qui s'est opérée naturellement sur l'île. En effet, en raison de la petite superficie de l'endroit où il a vu le jour et s'est développée, le Manx est le résultat d'un taux élevé de consanguinité au sein de l'île.

 

Dès 1883, les chats Manx sont présentés dans les expositions américaines, puis à Londres au début du XXe siècle. Le roi Edouard VIII en possédait plusieurs, et la race était très en vogue à cette époque en Angleterre.

 

Son élevage, réputé très difficile, est de plus en plus rare. Et c'est aux Etats-Unis qu'il reste le plus apprécié.

 

Tout comme pour les chats  de race Cymric, le gène responsable de son absence de queue reste toutefois inconnu. Différentes légendes ont vu le jour dans le folklore britannique pour l’expliquer.

 

Certains évoquent l’avarice des habitants de l’île qui auraient, à l’époque, coupé la queue de ces chats afin d’économiser la chaleur dans les maisons. En effet, les chats étant dépourvus de queue, la porte de la maison se refermait plus rapidement derrière eux, économisant ainsi le chauffage.

 

Une deuxième légende attribue ce trait physique au récit biblique de l’Arche de Noé. Selon ce mythe, ce chat aurait été le dernier à monter dans l’arche après tous les autres animaux, et la porte se serait refermée sur sa queue, la sectionnant au passage.

 

Allure

 

De taille moyenne à grande, le Manx est de type cobby (bréviligne), et son physique se base sur les mêmes standards que le Cymric. Son corps est compact et robuste. De manière générale, c’est un chat plutôt rond, musclé et puissant.

 

La croupe des chats Manx est arrondie et forme un arc continu. Leur encolure, très musclée également, est très courte, voire quasiment inexistante dans certains cas.

 

De taille moyenne, leurs pattes sont moins hautes que la longueur du corps et se terminent par des pieds longs et fermes.

 

Sa tête, de taille moyenne également, est assez large et arrondie. Ses joues sont bien pleines. Son nez est court et large.

 

Les yeux du chat sont ronds, grands et bien ouverts. Ils sont assez écartés l’un de l’autre, ce qui donne encore plus l’impression que son nez est large.

 

De taille moyenne, ses oreilles sont assez larges à la base. Elles sont assez arrondies.

 

Le trait physique le plus caractéristique des chats Manx est sans conteste leur queue, ou plutôt leur absence de queue. Comme chez le chat Cymric, on observe toutefois quatre types de queues différents, qui sont les suivants : “rumpy” (absence totale de queue), “rumpy riser” (elle est légèrement renflée, c’est-à-dire qu’elle sort, qu’elle présente un arrond, de 1 à 3 vertèbres sacrales), “stumpy” (renflement de 1 à 3 vertèbres caudales), et “longy” (elle est présente mais dans ce cas, l’animal ne sera pas reconnu dans les championnats car il ne respecte pas les standards de la race).

 

Quant à la fourrure, les chats Manx disposent d'un poil court, très soyeux, et dotés d’un sous-poil épais et double, semblable à celui du lapin.

 

A l’âge adulte, les chats Manx pèsent entre 5 et 7 kilos et mesurent environ 30 cm.

 

Chat ManxSource : Pets Best

 

Robe

 

Toutes les couleurs et catégories sont reconnues et acceptées par les standards de la race. Parmi les divisions, on note : solide, tabby, silver/smoke, solide et blanc, tabby et blanc, silver/smoke et blanc.

 

Caractère

 

Les chats ou chatons Manx sont très équilibrés. Dotés d'un tempérament calme, ce n'est pas pour autant qu'ils n'apprécient pas jouer. Ce sont des chats très vifs et d'excellents chasseurs.

 

Les chats de cette race sont également très affectueux et apprécient la compagnie de leur maître. Car même s'ils sont indépendants, ce chats sont très fidèles et vous le feront savoir s'ils réclament de l'attention.

 

Fait étonnant chez le chat, le Manx mâle est très impliqué quant à s'agit de ses enfants. Il n'est pas rare de le voir aller se coucher avec ses chatons après une portée.

 

Santé et soins

 

Tout comme le Cymric, le Manx est sujet à un ensemble de pathologies connues et répertoriées sous l’appellation “syndrome du Manx”. Le gène responsable de l’absence de queue chez ce chat peut également toucher la colonne vertébrale, provoquant ainsi une paralysie partielle, une incontinence ou d’autres infections douloureuses. S’il est atteint de ce syndrome, le chaton ne survit généralement pas à ses premiers mois.

 

Mais si ces pathologies sont soignées à temps, les chats Manx ont la particularité de vivre très vieux : jusqu’à 20 ans. Ceci est dû au fait que ces chats atteignent la maturité jusqu'à cinq ans après leur naissance.

 

Mis à part ce syndrome, ce sont des chats robustes qui ne demandent pas de soins particuliers.

 

Entretien

 

Afin qu'elle conserve toute sa douceur, la fourrure du Manx doit être brossée tous les deux à trois jours.