chats russe

Chat Bleu Russe

Chat au passé trouble, le Bleu Russe est un beau félin racé et élégant, qui conviendra parfaitement aux personnes calmes et amatrices de tranquillité.

 

La couleur très caractéristique de son poil et de ses yeux le distingue des autres races de chats.

 

Origines du Bleu Russe

 

Les origines du chat Bleu Russe sont controversées et incertaines. Habituellement attribuées à la Russie et à la Scandinavie, elles pourraient également se situer dans le pourtour méditerranéen. Le Bleu Russe porte d’ailleurs plusieurs noms, comme celui d’Archange bleu, Bleu d’Espagne, de Norvège ou d’Abyssinie. Autant d’appellations qui reflètent bien son côté mystérieux et presque légendaire.

 

Une première version désigne le port d’Arkhangelsk en tant que berceau de la race, où des chats Bleus Russes auraient été chassés pour leur fourrure chaude ou utilisés sur les bateaux pour faire la chasse aux rongeurs. Il serait arrivé en Angleterre entre les XVIe et XIXe siècles, sans que l’on connaisse vraiment le vecteur de diffusion exacte de la race.

 

Selon une autre théorie, le chat Bleu Russe partagerait une origine commune avec le Chartreux, tandis que certains le font même remonter jusqu’au temps des Vikings, qui auraient ensuite répandu la race dans toute l’Europe.

 

Une chose est certaine, le Bleue Russe, alors encore connu sous le nom de bleu d'Arkhangelsk, a fait sa première apparition dans une exposition féline en Europe en 1871, au Crystal Palace de Londres. Il rencontre malheureusement assez peu de succès, les juges lui préférant d’autres chats de races bleues, comme le Chartreux ou le British Shorthair. La race traverse malgré tout l’Atlantique pour commencer à se répandre aux États-Unis et au Canada à la fin du XIXe siècle.

 

Le chat Bleu Russe a bien failli être victime de l’histoire : en effet, un véritable sentiment anti-bolchevique s’empare de l’Europe au moment de la révolution d’octobre 1917, et le rejet de la Russie et de tous ses aspects ne se fait pas attendre. Malgré tout, le Bleu Russe fait son apparition en France en 1925, sous le nom de Chat de Malte ou Maltais. En 1939, il acquiert pour de bon le nom de Bleu Russe.

 

Avec la Seconde Guerre mondiale, l’histoire s’en mêle à nouveau, et le chat Bleu Russe, à l'image de nombreuses races, manque de sombrer définitivement dans l’oubli.

 

La race est sauvée grâce au travail acharné d’éleveurs britanniques et scandinaves, qui les croisent notamment avec des Siamois. Elle se répand ensuite dans le monde entier, et en particulier dans les pays anglo-saxons. Il est finalement reconnu comme une race à part entière en 1984.

 

Il existe aujourd’hui deux types de Bleu Russe, le type américain et britannique, chacun fruit des divers croisement opérés des deux côtés de l’Atlantique. De même, sont nés dans les années 70 et 80 plusieurs variétés de Bleu Russe, dont le Nebelung, à poils mi-longs.

 

Le chat Bleu Russe est désormais un chat très populaire, apprécié pour sa beauté et la douceur de son poil.

 

Allure de "l'Archange bleu"

 

De taille moyenne, le chat Bleu Russe est un félin robuste au corps longiligne et élégant, porté par des pattes fines. Le pied est petit et arrondi. Ce chat possède une ossature fine, mais une musculature puissante, qui lui confère cette grâce qui le caractérise bien et qui a pu être maintenue grâce à des croisement avec des chats Siamois.

 

Le chat de race Bleu Russe présente une tête large, un visage à sept facettes. Le museau est court et massif, tandis que le menton est fort. Les coins de la bouche sont quant à eux un peu relevés. Ses yeux sont toujours de couleur verte, en amande ou en forme de noix.

 

Les oreilles sont grandes et bien espacées. De longueur moyenne, la queue, enfin, s’affine vers l’extrémité, et reste bien proportionnée par rapport au reste du corps.

 

Ces chats montrent de très légères différences en fonction de leur type, américain ou britannique. Le type américain, plus léger, aurait une tête moins ronde, un corps plus petit et une fourrure moins longue que le type "british".

 

races de chats russesSource : Symbiose

 

Robe du Bleu d'Espagne

 

La couleur de ces chats est, comme leur nom l’indique, d’un bleu-gris particulièrement original, qui présente des reflets aux extrémités en raison de sa transparence. Cela donne d’ailleurs un aspect brillant à la fourrure du félin.

Son poil est très dense et rappelle beaucoup celui du British Shorthair.

 

Caractère

 

Ces chats sont doté d’un caractère plutôt timide, intelligent et très calme. D’un naturel discret, ils se font peu entendre, mais leur miaulement reste doux et mélodieux. C’est un félin qui apprécie la tranquillité, et l’agitation des enfants aura tendance à lui déplaire.

 

Malgré tout, le chat Bleu Russe aime jouer et se révèle être un excellent chasseur. Bondissant, il n’hésitera pas à fondre sur ses “proies”. Il apprécie également la compagnie des autres animaux.

 

Il pourra cependant se montrer un peu plus méfiant envers les étrangers, et préférera de loin la compagnie de son maître aux côtés duquel il pourra passer ses journées sans broncher.

 

Santé et soins

 

Un chat de cette race ne demande pas de soins particuliers, il est aisé de le maintenir en bonne santé. C’est un chat robuste et solide, qui appréciera autant la vie en appartement que dans une maison avec un jardin. Il a cependant un appétit conséquent et il faudra veiller à ce qu’il ne prenne pas trop de poids.

 

Son espérance de vie est comprise entre 15 et 20 ans. Le chat ou le chaton Bleu Russe n’est pas exposé à une maladie génétique particulière, comme cela peut-être le cas avec d’autres races avec une santé plus fragile.

 

Entretien

 

Côte brossage, le chat ou le chaton Bleu Russe demande un peignage hebdomadaire. Un bain de son peut aussi parfois être recommandé. Son entretien est particulièrement facile et conviendra à toute personne peu désireuse d’y passer des heures.