dresser un chat

Dresser un chat

Dresser un chat n'est pas chose facile. A l'inverse des chiens, ce sont des créatures indépendantes et peu malléables. L'éducation commence avec la mère, avant le sevrage du chat, après quoi c'est à vous de lui inculquer des notions de savoir-vivre afin de faciliter la cohabitation avec les habitants du foyer, animaux y-compris.

 

S'il s'agit d'un chaton, une bonne éducation permet d'éviter beaucoup de désagréments, tels qu'un comportement agressif ou destructeur et la malpropreté. Si vous avez adopté un chat sauvage ou errant, vous aurez peut-être du mal à l'apprivoiser puis à le dresser.

 

Alors comment dresser un chat ou un chaton ? Quels sont les réflexes à adopter pour éduquer un chat ? Est-il possible d'apprivoiser totalement un chat sauvage ? Tous les réponses ici.

 

Éduquer un chaton

 

L'éducation du chaton passe avant tout pas une bonne sociabilisation et le respect de règles strictes. Elle est essentielle à son bon développement et se place dans la continuité des limites que sa mère lui a apprises. Une fois un chaton sevré, c'est donc à vous de prendre le relais. Pour ce faire, suivez ces quelques conseils.

 

Habituez-le à toutes sortes de situations

 

L'éducation passe avant tout par la confiance et la sociabilisation. Un chaton anxieux ou surprotégé risque fort de devenir difficile à l'âge adulte. Pour commencer, vous pouvez prendre l'habitude de le manipuler régulièrement (un petit peu tous les jours), afin qu'il soit à l'aise avec les humains.

 

Habituez-le aux bruits potentiellement effrayants et stressants, tels que les bruits d'aspirateur, de lave vaisselle, de télévision, etc. Lorsque vous le faites, prenez-le dans vos bras tout en le caressant. Il comprendra ainsi qu'il n'a rien à craindre. Toutefois, évitez de le mettre trop près de ces bruits, et s'il se débat, rassurez-le immédiatement. Le forcer serait totalement contre-productif.

 

Jouez régulièrement avec lui afin de développer ses réflexes et laissez-le expérimenter différentes choses, tout en le surveillant afin qu'il ne se blesse pas.

 

Imposez-lui des limites et enseignez-lui des interdits

 

Dresser ou éduquer un chat, ce n'est pas évident. Mais vous pouvez tout de même lui faire comprendre ce qu'il n'a pas le droit de faire, comme faire ses griffes sur des pieds de chaise, monter sur la table, ou faire pipi partout.

 

Lorsqu'il fait quelque chose de la sorte, prononcez un "non" franc et ferme. Vous pouvez également l'attraper par la peau du cou, et le déplacer ailleurs. Attention ! Ceci n'est valable que pour les chatons. Une fois adulte, la peau du cou se durcit et vous risqueriez de lui faire mal.

 

Attention également à ne pas brouiller les signaux. Si vous voulez punir votre chat, ne le caressez pas en même temps ou juste après, il risquerait de ne pas comprendre, et de réitérer sa bêtise. Il est important de persévérer, même à l'âge adulte, car les chats testent leurs maîtres toute leur vie.

 

Inutile de préciser que les punitions corporelles sont à proscrire ! Elles risqueraient de traumatiser votre chat, et celui-ci pourrait réagir en faisant encore plus de bêtises, comme uriner aux quatre coins de votre maison.

 

Enfin, encouragez-le dès que vous le pouvez. Il est très important de le féliciter chaque fois qu'il fait quelque chose de bien. Cela l'incitera à (presque) toujours bien se comporter. Vous pouvez opter pour de petites friandises, comme des fruits ou des morceaux de poulet ou de fromage, mais attention à la prise de poids.

 

dresser un chatSource : Rueduchat

 

Dresser un chat sauvage ou errant

 

Si vous avez recueilli un chat sauvage, vous allez devoir vous armer de beaucoup de patience avant de pouvoir réussir à le dresser. Et il se peut même que vous n'y parveniez jamais totalement. Mais il existe des astuces afin de créer des liens avec lui et de lui permettre d'intégrer le foyer en douceur.

 

Tout d'abord, si vous adoptez un chat errant, il est fortement conseillé de l'accompagner chez un vétérinaire afin d'effectuer les différents vaccins de base (leucose féline, sida du chat, rage), de le vermifuger et de le protéger contre les puces. Vous ne pouvez pas connaître les antécédents médicaux et psychologiques de votre chat, alors apprenez à l'observer et à l'écouter, avec l'aide d'un vétérinaire.

 

Apprivoiser un chat sauvage

 

Les chats errants sont très craintifs, et vous devez vous souvenir qu'une fois ramené chez vous, il va partir à la découverte d'un nouvel environnement, ce qui peut constituer une grande source de stress chez lui. Il se peut qu'il crache, siffle ou essaie de vous griffer.

 

Gagner sa confiance ne sera pas de tout repos, et vous devrez vous montrer patient et doux. Il est très important de ne pas oppresser le chat ou de l'acculer. Asseyez-vous près de lui, mais pas trop près. Cette position lui montre que vous ne lui voulez pas de mal. Offrez-lui de la nourriture. Il se peut que vous ayez à le faire durant plusieurs jours, voire plusieurs semaines avant qu'il vous laisse vous approcher.

 

Laissez-lui de l'espace

 

Une fois le contact créé, laissez-lui tout de même son périmètre de sécurité et offrez-lui de l'espace. Donnez-lui de l'attention tous les jours, mais ne l'embêtez pas. Il peut également s'avérer utile de lui parler, afin qu'il enregistre le son de votre voix et qu'il s'y habitue.

 

Jouez régulièrement avec lui afin qu'il développe un lien avec vous. Le jeu est aussi une manière pour les chats de s'exprimer et de tester leurs limites, parfois difficile à établir avec un chat sauvage ou errant.

 

Avant tout, observez-le et apprenez à le connaître. Chaque chat est différent, et ceci est d'autant plus valable chez les chats ayant un passé douloureux. Souvenez-vous qu'un chat ne peut jamais être à 100% éduqué et domestiqué, alors adaptez-vous à lui, avant toute chose.