ronronnement du chat

Pourquoi les chats ronronnent ?

Le ronronnement est l'un des sons que le chat émet le plus fréquemment, et pourtant, nous en savons moins à ce sujet qu'à propos du miaulement, du crachement ou encore du grognement. On peut aisément penser que les chats ronronnent lorsqu'ils sont heureux, mais en réalité, ce n'est pas l'unique raison qui pousse un chat à ronronner.

 

Comment les chats ronronnent-ils ?

 

Le ronronnement des chats a fait débat pendant de nombreuses années, et demeure encore très mystérieux à ce jour. Une théorie avance que le ronronnement est créé par l'agitation du flux sanguin dans la poitrine.

 

Toutefois, une seconde théorie validée par les experts d'aujourd'hui avance que le ronronnement provient du mouvement rapide des muscles du larynx combiné à celui du diaphragme (le muscle situé à la base de la cavité thoracique). Les muscles effectuent des mouvements 20 à 30 fois par seconde.

 

Le ronronnement à lieu lors de l'inspiration et de l'expiration. Dans certains cas, il est si discret que vous aurez plus de facilité à le sentir qu'à l'entendre. Certains chats ont un ronronnement très fort qui peut s'entendre à l'autre bout de la pièce.

 

pourquoi les chats ronronnentSource : Vet Street

 

Pourquoi les chats ronronnent-ils ?

 

La plupart des gens imaginent que les chats ronronnent parce qu'ils sont contents, et cela est sans doute le cas. C'est lorsque votre chat est blotti contre vous, allongé au soleil ou que vous le caressez qu'il sera le plus heureux et détendu.

 

Toutefois, ce n'est pas parce qu'il ronronne que votre chat est nécessairement dans un bon état d'esprit. Il arrive parfois que les chats ronronnent s'ils ont faim ou s'ils veulent que vous leur donniez quelque chose.

 

Dans le cadre d'une étude menée à l'Université du Sussex, en Angleterre, des chercheurs ont analysé les sons émis par des chats domestiques lorsqu'ils ont faim, et dans des situations n'impliquant pas la nourriture. Ils ont alors découvert que les ronronnements n'étaient pas les mêmes.

 

La différence entre les deux sons émis est la suivante : lorsqu'il réclame de la nourriture ou montre qu'il a faim, le ronronnement du chat est combiné à des pleurs et à un son aigu. Ce type de ronronnement est appelé le "ronronnement de sollicitation". Les chercheurs sont arrivés à la conclusion que nous avons tendance à répondre à ce ronronnement, et donc à les nourrir.

 

On remarque que le ronronnement du chaton est plus fréquent. Il s'agit sans doute d'un moyen de dire à leur mère qu'ils se sentent bien, ou non. Le ronronnement permet également de renforcer le lien entre les chatons et la mère, car elle l'utilise comme une berceuse.

 

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le ronronnement est également connu pour ses bienfaits sur la santé. Bien que cela demande de l'énergie, beaucoup de chats ronronnent lorsqu'ils se sont blessés ou qu'ils ont mal quelque part. Des études démontrent que le ronronnement permet d'accélérer la guérison car la faible fréquence des sons émis créé une série de vibrations dans le corps du chat. Celles-ci permettent de :

 

  • Guérir les os et les plaies
  • Construire du tissu musculaire et réparer les tendons
  • Faciliter la respiration
  • Diminuer les douleurs et les gonflements

 

Il semblerait que les humains bénéficient eux aussi du ronronnement des chats. Il a été prouvé que le simple fait de caresser un chat permettait de ralentir le flux sanguin et de diminuer le stress. Le son émis par le ronronnement a tendance à nous détendre car nous l'associons à un sentiment de satisfaction. Lorsque nous caressons un chat qui ronronne, nous échangeons avec lui un sentiment réconfortant.