Chasse aux trophées : des eurodéputés veulent l’interdire

ADVERTISING

Plus d’une cinquantaine d’eurodéputés, épaulés par des associations de défense des animaux et de la nature, ont appelé la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction) à interdire la chasse aux trophées des animaux menacés, comme le rapporte le journal d’informations 20 Minutes.

 

Une lettre a été adressée à la secrétaire générale de la CITES, Ivonne Higuero. Les élus dénoncent :

 

Un nombre considérable de trophées d’espèces (relevant) de l’annexe 1 (du traité) sont commercialisés chaque année, dont les trophées d’espèces figurant sur la liste rouge de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) en tant qu’espèces ne subsistant plus à l’état sauvage, gravement menacées (ou) en danger d’extinction, vulnérables ou proches des seuils de menace.

 

Source : Twitter

 

L’annexe 1 de la CITES recoupe les espèces, animales et végétales, menacées d’extinction. Cela n’empêche pas pour autant la chasse aux trophées de certains animaux qui y sont classés, comme l’éléphant ou le rhinocéros. Ces chasses, légales, sont censées participer aux efforts de conservation : les chasseurs payent en effet des sommes très importantes pour y participer.

 

La chasse aux trophées a mauvaise presse auprès d’un grand nombre de personnes. Les gérants d’un Super U avaient été contraints de démissionner à la suite de publication les montrant en train de poser près des animaux qu’ils venaient tout juste d’abattre. Quelque temps plus tard, c’était au tour d’un vétérinaire d’être pris pour cible pour les mêmes raisons.

ADVERTISING