Chaleur : apprenez à bien protéger votre chat

PUBLICITE

Si les chats sont moins sensibles à la chaleur que les chiens, il est malgré tout bon de prendre quelques précautions pour les aider à supporter les chaleurs estivales dans les meilleures conditions possibles.

 

La règle d’or : l’accès à l’eau

Cette règle est la même pour tous les animaux. En cas de forte chaleur, il est indispensable de prévoir des points d’eau, régulièrement approvisionnés en eau fraîche. Vous pouvez disposer des bols d’eau un peu partout dans votre maison ou votre appartement. Si vous avez un jardin, pensez à y mettre des bols – à l’ombre. Faites de même si vous avez un balcon. Il est primordial que votre chat puisse se désaltérer dès qu’il le souhaite.

 

N’hésitez pas à faire l’acquisition d’une fontaine à eau, qui fonctionnera en continu.

 

Utilisez des glaçons

Une autre technique consiste à mettre des glaçons dans une bol ou une petite assiette. Vous pouvez également placer des glaçons directement dans l’eau afin de la garder fraîche. Vous pouvez même placer de la nourriture à l’intérieur du glaçon, pour inciter votre chat à le lécher. Pour les fabriquer soi-même, rien de plus simple. Placez des croquettes pour chat, de la pâtée, une friandise, dans un bac à glaçons, ajoutez de l’eau et placez le tout au congélateur. Une fois congelé, il n’y aura plus qu’à servir le tout à votre compagnon.

 

canicule chatSource : Petmd

 

Le tapis rafraîchissant

Il existe désormais des tapis, de toute taille, pour chats et chiens permettant de les rafraîchir très facilement. Le principe est simple. Le tapis est garni d’un gel non toxique, qui a pour propriété de rester frais. Ce tapis n’a pas besoin d’être placé au réfrigérateur pour fonctionner. Si vous n’en trouvez pas ou n’avez pas les moyens d’en acheter, vous pouvez tout simplement placer une poche de glace sous une serviette, un coussin, un tapis ou une couverture.

 

Privilégiez les aliments humides

En cas de forte chaleur, il est primordial que votre chat reste hydraté. Les aliments humides, comme la pâtée, sont donc de précieux alliés. En règle générale, la pâtée contient 80 % d’eau : un apport bienvenu, car les chats ne sont pas de grands buveurs.

 

Attention aux sorties

Il est préférable de ne pas laisser sortir votre chat. Si celui-ci en a l’habitude, l’en empêcher s’avérera plus compliqué. Assurez-vous que votre jardin dispose de nombreux points d’ombre. Surtout, ne tondez pas votre félin. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la fourrure d’un chat est en réalité une barrière anti-chaleur très efficace. Si vous le rasiez, vous exposeriez de plus sa peau aux coups de soleil.

 

Si vous devez prendre la route pour un long trajet en voiture, appliquez chaque conseil donné précédemment. Gardez votre chat hydraté, à l’ombre, au frais. S’il est habitué au harnais, faites-le sortir lors des arrêts et donnez-lui à boire dans une petite gamelle. Choisissez une cage de transport bien aérée. Ne laissez jamais un chat se promener librement dans une voiture. Il pourrait provoquer un accident en se plaçant sous les pédales de frein, mais risquerait aussi de s’échapper au moment de l’ouverture d’une portière.

 

Source : Mother Nature Network

 

Les symptômes du coup de chaleur

Il se peut, hélas, que votre chat soit victime d’un coup de chaleur. Il s’agit d’une urgence vétérinaire, qu’il est donc important de savoir identifier.

 

Le chat commence à haleter et salive beaucoup, parfois jusqu’à la formation de mousse dans la gueule. Il semble désorienté et vacille lorsqu’il marche. Sa langue et ses gencives prennent une teinte bleutée en raison du manque d’oxygène. La température corporelle de l’animal augmente et dépasse les 40°. Au stade le plus avancé du coup de chaleur, l’animal convulse ; ses chances de survie s’amenuisent.

 

Que faire si mon chat souffre d’un coup de chaleur ?

Il faut réagir sans attendre. La priorité est de faire baisser la température corporelle de l’animal. Placez ce dernier dans un endroit frais et présentez-lui une gamelle d’eau, mais ne le forcez pas à boire. Vous pouvez placer un linge humide pour le rafraîchir. Enfin, appelez votre vétérinaire. Si la déshydratation est importante, votre chat sera placé sous perfusion.

 

Sachez que le coup de chaleur peut être fatal s’il n’est pas traité. La mort peut survenir très rapidement; les signes ne sont donc pas à négliger, et chaque minute compte.

PUBLICITE