Cette vache s’évade du Salon de l’Agriculture. Le Web se mobilise pour qu’elle ne soit pas abattue

ADVERTISING

Ce 24 février, une vache s'est évadée du Salon de l'Agriculture qui se tient actuellement à la Porte de Versailles, à Paris. Baptisée Indienne, cette femelle de race Highland Cattle originaire du Jura a quitté son enclos et a fait quelques pas en liberté sur le parvis du Parc des expos.

 

 

Manifestement effarouchée, Indienne a donné du fil à retordre au personnel du salon. Elle ne s'est pas laissée non plus amadouer par sa propriétaire et lui a même donné un coup de corne au poignet pour conserver sa liberté quelques instants de plus.

 

vache-indienne-salon-agriculture-3

Source : France Bleu

 

Finalement, les pompiers ont réussi à l'encercler à l'aide de barrières et un vétérinaire appelé en renfort lui a administré un tranquillisant. Indienne a ensuite été transférée dans un camion le temps de reprendre ses esprits puis reconduite vers le stand où elle passera plusieurs jours.

 

 

"Une contre-égérie du Salon de l'Agriculture"

La tentative de fuite d'Indienne a donné lieu a une pétition demandant à ce que la vache ne soit pas abattue après le Salon de l'Agriculture et rejoigne un sanctuaire où elle pourra continuer sa vie paisiblement.

 

"C'est un véritable acte de résistance qu'Indienne a mené aujourd'hui. Elle ne s'est pas laissée faire. Elle a dit non à sa soumission. Comme tous les autres animaux exploités, Indienne veut vivre sa vie paisiblement, précise le texte accompagnant la pétition. […] Indienne est, par sa tentative d'évasion, devenue, en quelque sorte, une contre-égérie du Salon de l'Agriculture." Près de 3000 signatures ont déjà été rassemblées.

 

vache-indienne-salon-agriculture-9

 

"Aujourd'hui, des caresses. Demain, leur détresse."

Au-delà d'Indienne, les défenseurs des animaux dénoncent "l'hypocrisie" du Salon de l'Agriculture qui propose chaque année à des centaines de milliers de visiteurs de venir observer et caresser des animaux promis à la boucherie.

 

Ce samedi 25 février, quelques 200 militants se sont ainsi rassemblés aux portes du Salon pour faire entendre leurs voix. Alexandra Blanc, présidente de l'association Vegan Impact à l'origine de l'évènement, explique :

 

[Les visiteurs du salon viennent] caresser les animaux au salon, avant de déguster un steak à côté. Si on aime les animaux, on ne les mange pas. Manger de la viande ou du poisson, c’est tuer des animaux qui ne veulent pas mourir.

 

Reportage de BFM TV sur l'action Vegan Impact au salon de l'ag…Reportage de BFMTV sur notre d'action contre l’hypocrisie du salon de l'agriculture.

Salon de l'agriculture: ces militantes vegan racontent pourquoi elles manifestent

Quelques 200 militants vegan ont manifesté ce samedi pour "dénoncer l'hypocrisie du Salon de l'agriculture", devant le parc des expositions de la porte de Versailles à Paris.
Plusieurs manifestantes ont expliqué à BFMTV qu'elles voulaient confronter les visiteurs du Salon avec ce qu'elles considèrent comme un comportement paradoxal. "D'un côté ils viennent caresser les animaux, les admirer avant d’aller sur les stands des filières de la viande où ils vont en déguster des morceaux", s'est indignée Alexandra Blanc présidente de l'association Vegan Impact.

► http://veganimpact.com/

► Vidéo sur Youtube : https://youtu.be/hD-w3I_J8K8

Posted by Vegan Impact on Saturday, 25 February 2017

 

Dans une tribune publiée le 23 février dans Libération, le juriste Philippe Reigné déplorait lui aussi cette hypocrisie et encourageait les personnes désireuses d'aller à la rencontre des animaux de visiter plutôt des refuges :

 

Le Salon de l’agriculture est d’abord un palais des illusions ; il nous renvoie l’image d’animaux d’élevage heureux, masquant la triste condition de l’immense majorité de ceux victimes de l’industrie agroalimentaire en France. […] Chaque année, l’on parcourt en famille et dans l’odeur de la viande grillée les stands et les allées d’un monde irréel où des animaux vivants côtoient les restes de ceux qui ont déjà été tués. […] Et si, cette année, vous visitiez plutôt un refuge ?

 

vache-indienne-salon-agriculture-4

 

L’association L214, qui a récemment révélé des actes de cruauté dans l’abattoir français de Houdan, propose un guide destinés à tous ceux qui voudraient réduire ou cesser leur consommation de viande. Pour le découvrir, cliquez ici. Et pour signer la pétition demandant que la vache Indienne soit épargnée, c'est ici.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (sur invitation seulement). Merci de nous faire confiance !

 

* * *

 

Sur le même sujet

 

Ce taureau terrifié s’enfuit d’un abattoir et court en plein centre-ville pour échapper à la mort

 

ADVERTISING