Cette ourse enfermée dans une cage trop petite en Arménie ne voyait plus la lumière du jour

ADVERTISING

En décembre dernier, l'association International Animal Rescue (IAR) est venue au secours d'une ourse, enfermée dans une cage placée au fond d'un entrepôt sans lumière, en Arménie. La cage était si petite qu'elle pouvait à peine se retourner et changer de position.

 

Source  : IAR

 

En Arménie, de nombreux ours sont capturés puis passent leur vie en captivité, généralement pour distraire les touristes. La pratique se raréfie mais des dizaines d'ours doivent encore être secourus.

 

"Cela m'a brisé le coeur"

 

La jeune ourse, âgée de 3 ans, était enfermée dans le noir total depuis une durée indéterminée. Son propriétaire a simplement révélé qu'elle avait été capturée dans la nature, probablement lorsqu'elle était bien plus petite.

 

La cage minuscule était rouillée par endroits et extrêmement sale. Au vu de la place qu'occupait la jeune ourse à l'intérieur, elle ne devait jamais être lavée et ses excréments devaient tomber par des trous que la rouille avait fini par creuser dans le sol de la cage.

 

ours arménieSource : IAR

 

Lis Key, en charge de la communication et des relations presse pour IAR raconte au site The Dodo :

 

La découverte de cet ours, caché dans un coin sombre dans une cage minuscule m'a brisé le coeur. Sa santé a probablement souffert de ces années d'emprisonnement dans le noir. Il ne pouvait pas étirer ses membres douloureux ou respirer de l'air frais. 

 

L'ourse était également si maigre que l'association pense qu'elle a été nourrie de manière très irrégulière et en quantités insuffisantes.

 

Lorsque les secours sont arrivés, l'ourse s'est montrée un peu apeurée mais aussi très curieuse. D'après Lis Key "cela devait être extraordinaire pour elle de sentir des signes de vie et d'activité autour d'elle. Cela brisait enfin la monotonie abrutissante dans laquelle elle vivait."

 

L'ourse est pour le moment en quarantaine au zoo de Yerevan où elle se repose et se fait soigner avant d'être emmenée dans un sanctuaire.

 

Encore près d'une centaine d'ours captifs en Arménie

 

Ce n'est pas la première fois que l'association IAR intervient en Arménie pour sauver des ours enfermés dans des cages minuscules pour divertir les touristes.

 

ours brun

 

Actuellement, plus de 80 ours sont retenus captifs dans des conditions difficiles alors qu'il est illégal d'enfermer des ours sauvages dans le pays. Cela fait des années que IAR et la Fondation pour la préservation de la vie sauvage et de la culture (FPWC) agissent avec l'aide du gouvernement arménien pour tenter de libérer tous ces ours.

 

Il arrive que des propriétaires d'ours contactent eux-mêmes l'association. Généralement car ils n'ont pas les moyens de s'en occuper.

 

International Animal Rescue tente de faire en sorte que les ours sauvés puissent retourner vivre dans la nature, mais pour beaucoup d'entre eux la captivité a des conséquences trop lourdes, comme l'explique Lis Key :

 

Les effets sur leur santé mentale et physique sont si graves qu'il est possible que certains d'entre eux, voire même beaucoup d'entre eux, auront besoin que l'on s'occupe d'eux pour le restant de leurs jours. 

 

Si vous souhaitez soutenir l’International Animal Rescue et les aider à sauver de nombreux autres ours en danger, vous pouvez leur faire un don.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (il va adorer) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING