Cette grande enseigne retire de la viande de chien de ses rayons sous la pression des associations

ADVERTISING

Belle victoire pour les défenseurs des animaux en Chine.

 


Source : AP

 

L'enseigne française Carrefour, implantée dans le pays depuis 1995, a retiré des rayons de deux de ses hypermarchés – 238 sur l'ensemble du territoire – des produits à base de viande de chien au début du mois de juin 2017. Le géant de la distribution avait pourtant promis un retrait total depuis 2012.

 

Source : Shutterstock

 

L'association Animal Asia a mené au mois de mai une enquête dans deux magasins Carrefour situés à Xuzhou, où elle a découvert de la viande de chien séchée, ainsi que de la viande de chien au jus de tortue. La marque s'est aussitôt défendue en invoquant une particularité de la région :

 

Il s'agit d'un produit local qui n'était vendu que dans deux magasins à Xuzhou.

 

Source : Kim Kyong-Hoon

 

Carrefour a aussitôt demandé le retrait des produits. Si la décision du groupe français est à saluer, Irene Feng, membre de l'association Animal Asia, rappelle :

 

La dernière chose dont les défenseurs des animaux en Chine ont besoin, c'est une chaîne de supermarché internationale qui normalise le fait de manger du chat ou du chien et qui soutient une industrie pleine d'injustice et de cruauté.

 

Source : AP

 

La consommation de la viande de chien n'a rien d'illégal en Chine, mais elle reflète cependant une coupure assez nette au sein de la société de l'Empire du Milieu. Les jeunes et la classe plus aisée rechignent en effet désormais à se nourrir de chat ou de chien, alors même que les animaux de compagnie se démocratisent.

 

En Chine comme en Corée du Sud, la consommation de viande de chien cristallise le fossé générationnel entre les jeunes et les seniors. D'après un sondage réalisé en 2015 par l'institut Gallup Korea, 20% des hommes coréens âgés d'une vingtaine d'années déclarent avoir mangé du chien au cours de l'année, contre 50% du côté des cinquantenaires et des sexagénaires.

 

Pour les jeunes générations, imprégnées de culture occidentale, les chiens et les chats sont en effet avant tout des animaux de compagnie et il leur semble souvent étrange voire choquant de les consommer. Il est ainsi très probable que le commerce de la viande de chien connaisse un rapide déclin au cours des prochaines décennies en Corée du Sud comme en Chine.

 

Si vous souhaitez soutenir l'association HSI dans son combat, cliquez ici. Vous pouvez également signer cette pétition qui demande l’abolition du festival de Bok Nal.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING