Cette chatte a été recouverte d’essence et abandonnée dans un sac poubelle

PUBLICITE

Le 4 avril, une chatte a été retrouvée dans un sac poubelle dans la ville de Reading, en Pennsylvanie (États-Unis).

 

Âgée d'environ un an, elle a été sauvée par deux employés de la ville qui travaillaient sur un camion à ordures. Après avoir entendu des miaulements provenant de la benne du camion, c'est avec stupeur qu'ils ont découvert la petite chatte, dans un sac, enroulée dans une couverture et recouverte d'essence.

 

cat-found-doused-gasoline-2 Source : HVT Reading

 

Immédiatement, les deux employés l'ont sortie du sac et l'ont emmenée à la SPA du comté, où les bénévoles étaient choqués par l'état de l'animal. Chelsea Cappellano, coordinatrice de l'association, témoigne :

 

C'est l'un des pires cas de cruauté que j'ai vu de toute ma vie. Nous exprimons toute notre reconnaissance à ces deux hommes pour nous l'avoir ramenée. Beaucoup de personnes auraient juste ignoré la situation, mais ils ont été réactifs, et lui ont permis d'être sauvée.

 

cat-found-doused-gasoline-1Source : HVT Reading

 

Après avoir fait quelques examens, le refuge l'a ensuite confiée à la clinique vétérinaire locale, pour qu'ils puissent soigner ses blessures. Dr Kimya Davani, vétérinaire à la clinique Humane Veterinary Hospitals, témoigne de l'état déplorable de la chatte, depuis baptisée Maisy :

 

Les techniciens ont passé la journée entière à la laver et à la sécher. L'essence était tellement imprégnée dans ses poils qu'elle ne pouvait pas sécher, et cela a fait baisser sa température corporelle. Nous avons dû tondre une grande partie de sa fourrure pour faire remonter sa température. Elle est également très maigre, et souffre de sensibilité cutanée.

 

cat-found-doused-gasoline-3 Source : HVT Reading

 

Si l'état de Maisy s'est depuis stabilisé, il est possible que le contact prolongé avec l'essence puisse provoquer des problèmes pulmonaires ou neurologiques. Cependant, la petite chatte est prête à se battre pour aller mieux, et elle reprend jour après jour plus de forces. Quand elle sera prête, elle sera confiée à une famille d'adoption, qui l'aidera à oublier son lourd passé.

 

En France, l’article 512-1 du Code pénal prévoit une peine maximale de deux ans de prison accompagnés de 30 000 euros d’amende pour les tortionnaires d’animaux. Une peine insuffisante au regard des sanctions réservées à d’autres délits.

 

La Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition pour demander que l’article 512-1 du Code pénal soit révisé et que les sanctions soient aggravées. Pour la signer, cliquez ici.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

PUBLICITE