Cette association ouvre un container de transport et fait une macabre découverte

ADVERTISING

Gary Stokes, le directeur de l'association de protection des animaux marins Sea Shepherd Conservation Society en Asie du Sud-Est, a récemment assisté au déchargement de plusieurs tonnes d'ailerons de requin à Hong Kong.

 

shark-fins-hong-kong-8Source : Sea Shepherd Conservation Society

 

Il a très rapidement compris de quoi il s'agissait à cause de l'odeur, qu'il décrit au site américain The Dodo comme proche de "l'urine de chat sous stéroïdes".

 

news-170306-1-2-MaersjFins3-1000wSource : Sea Shepherd Conservation Society

 

Des centaines de milliers d'ailerons de requins sont expédiés à Hong-Kong chaque semaine, comme le révèle Sea Shepherd après une enquête de trois mois. Un constat alarmant, d’autant que la plupart des sociétés de transport avaient pris des engagements pour lutter contre le trafic d’ailerons de requin.

 

shark-fins-hong-kong-1Source : Sea Shepherd Conservation Society

 

Néanmoins, les douanes n'ont pas la possibilité matérielle d'inspecter chaque container car ces cargaisons sont déclarées comme "produits marins" ou des "fruits de mer", et échappent ainsi aux autorités.

 

shark-fins-hong-kong-2Source : Sea Shepherd Conservation Society

 

Maersk, Virgin Australia Cargo et Cathay Pacific sont trois des compagnies de transport concernées. Toutes ont pourtant placé un embargo sur le transport d'ailerons de requin. Gary Stokes poursuit :

 

C'est une sensation déchirante. En tant que plongeur, il est extrêmement rare de voir un requin lors d'une plongée. C'est exceptionnel de pouvoir en voir un. Et là, je vois des centaines de milliers de requins morts, juste devant moi. Et je me demande comment il peut encore en rester dans l'océan. 

 

shark-fins-hong-kong-6Source: Sea Shepherd Conservation Society

 

L'aileron de requin est un produit très cher et convoité, qui est séché puis vendu dans les marchés en Chine. Il est utilisé pour faire de la soupe d'ailerons, un plat traditionnel et onéreux : un seul bol de soupe peut coûter près de 100 euros.

 

shark-fins-hong-kong-10Source : Sea Shepherd Conservation Society

 

D'après certaines estimations, plus de 73 millions de requins sont tués chaque année pour leurs ailerons. Dans la majorité des cas, les ailerons sont coupés, et les requins sont jetés encore vivants à la mer. Si elle ne les tue pas sur le coup, cette mutilation les condamne à une mort lente et douloureuse.

 

Incapables de nager, ils finissent ainsi par mourir d'hémorragie, de faim ou d'asphyxie. Joanna Grossman, membre de l'association de défense des animaux Animal Welfare Institute, explique au site The Dodo :

 

Les ailerons ne repoussent pas. Une fois mutilés, les requins ne peuvent plus nager. Et s'ils ne peuvent pas se déplacer, leurs branchies ne peuvent pas fonctionner correctement et extraire l'oxygène de l'eau.

 

shark-fins-hong-kong-4Source : Sea Shepherd Conservation Society

 

Au cours des dernières années, le trafic d'ailerons de requin a baissé significativement, et de nombreuses compagnies de transport ont exprimé leur intention de ne plus en importer. Néanmoins, le trafic ne cessera définitivement que lorsque la demande aura disparu.

 

A freshly finned shark.

 

La seule façon de faire cesser le massacre de millions de requins est ainsi de pousser les consommateurs à ne plus consommer leurs ailerons.

 

shark-fins-hong-kong-9Source: Sea Shepherd Conservation Society

 

Selon le traité de Washington sur la préservation des espèces (CITES), plusieurs espèces de requins sont en danger critique d'extinction en raison de la pêche intensive. Gary Stokes, le directeur de Sea Shepherd, explique ce qui est en jeu :

 

Quand on voit un conteneur rempli d'ailerons de requins qui n'a même pas été vérifié par les douanes, on finit par se demander combien d'espèces menacées sont mélangées avec ces requins pêchés légalement.

 

shark-fins-hong-kong-3Source: Sea Shepherd Conservation Society

 

Les populations de requins, toutes espèces confondues, ont diminué de 90% depuis les 40 dernières années. L’association Sea Shepherd milite depuis longtemps pour leur sauvegarde. Pour en savoir plus et les soutenir, c’est par ici.

 

Via : The Dodo

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING