Cet adorable chat vit avec les élèves d’une classe de primaire en Turquie

chat turquie classe CE2
ADVERTISING

Au mois de janvier 2018, à Izmir, en Turquie, les enfants d'une classe de primaire ont accueilli un nouvel élève parmi eux : Tombi, un chat errant de qui s'était introduit dans le bâtiment quelques semaines plus tôt.

 

Selon The Dodo, le chat roux était d'abord rentré dans la cour de l'école et avait passé plusieurs semaines à se balader dans le jardin.

 

Bien qu'il s'agisse d'un chat errant, Tombi s'est toujours montré à l'aise et chaleureux. Et il a rapidement commencé à assisté aux cours de cette classe de primaire.

 

Source : Özlem Pınar Ivaşcu

 

Özlem Pınar Ivaşcu, professeure dans cette classe de CE2, a été très surprise d'accueillir ce nouvel élève. Elle a déclaré à The Dodo :

 

Il est simplement venu dans la classe. Les enfants l'aiment beaucoup.

 

A présent, Tombi vit dans un endroit chaleureux et rassurant et a plein de nouveaux amis avec qui jouer.

 

Source : Özlem Pınar Ivaşcu

 

L'enseignante de la classe et ses élèves s'assurent tous les jours que Tombi ait assez à manger et à boire. Il a même été vacciné chez un vétérinaire.

 

Il est vrai que Tombi aurait facilement pu devenir une source de distraction pour les élèves, car il est rapidement devenu très proche d'eux. Mais en réalité, c'est grâce à lui que les élèves ont commencé à plus se concentrer en cours.

 

Source : Özlem Pınar Ivaşcu

 

Selon Özlem Pınar Ivaşcu, en s'occupant de Tombi, les élèves ont appris le sens des responsabilités, et a apprécier leur environnement de travail :

 

Les enfants arrivent à l'heure à l'école, et ils s'occupent bien de Tombi. C'est très bénéfique pour eux.

 

Mais tout le monde ne s'est pas réjoui à l'annonce de son arrivée dans la classe.

 

Un parent d'élève qui avait entendu parler du chat s'est plaint aux responsables de l'établissement, en stipulant qu'il pourrait être un risque pour la santé des élèves. La maîtresse d'école a donc dû se résoudre à le faire sortir de la classe.

 

Malgré les efforts de l'enseignante pour lui trouver un nouveau foyer, tout le monde a été très attristé par son départ, y compris Tombi :

 

Source : Özlem Pınar Ivaşcu

 

Nous lui avons trouvé une nouvelle maison mais il n'y est resté que trois jours. Il n'était pas heureux là-bas. Il avait arrêté de manger, alors je l'ai pris chez moi, mais il n'était pas heureux non plus.

 

Ses camarades de classe lui ont même écrit de petits mots pour lui remonter le moral.

 

Source : Özlem Pınar Ivaşcu

 

Mais malgré ses efforts, Tombi n'allait toujours pas mieux. Elle a donc décidé de prendre des mesures drastiques et de lancer un appel sur les réseaux sociaux :

 

Son histoire a touché beaucoup de monde, et elle a même fait la une des journaux télévisés. J'ai été très soutenue par la communauté, y compris par mon responsable et par le directeur de l'éducation d'İzmir.

 

En fin de compte, le parent d'élève qui s'était plaint de la situation est revenu sur sa décision. Tombi a ainsi pu obtenir l'autorisation de réintégrer la classe d'Özlem Pınar Ivaşcu.

 

Source : Özlem Pınar Ivaşcu

 

Le monde entier a été inspiré par cette histoire des plus touchantes, et une campagne a même été lancée dans le pays afin que toutes les classes de Turquie puissent avoir leur propre Tombi.

 

ADVERTISING