Ces trafiquants vendent des pénis de varans à des acheteurs qui ne se doutent de rien

ADVERTISING

Le Hatha Jodi est une racine tantrique que l'on ne trouve que dans des coins reculés du Népal et du centre de l'Inde, et à laquelle on attribue des vertus de porte-bonheur, de santé et de richesse.

 

Conscients de la popularité de cette précieuse racine, des trafiquants sans scrupules ont décidé de profiter de la crédulité des consommateurs en vendant des pénis de varan séchés, qu'ils font passer pour du Hatha Jodi.

 

Source : World Animal Protection

 

Pire encore, ce commerce tout ce qu'il y a de plus illégal se développe sur de grands sites de vente en ligne, comme Amazon, Etsy et Ebay, où les criminels n'hésitent pas à demander des prix parfois exorbitants, pouvant aller jusqu'à 190 euros.

 

Jose Louies, membre de l'association World Animal Protection (WAP) basée à Londres, explique :

 

Un hémipénis de varan séché ressemble à deux mains jointes en train de prier, semblable à la racine de hatha jodi, sensée repousser les démons.

 

Source : International Fund for Animal Welfare 

 

Une équipe de l'université métropolitaine de Manchester a mené une enquête sur ce crime bien organisé, et le Docteur David Megson, un des scientifiques impliqués dans le projet, a confié au WAP :

 

Vu les photos mises en ligne, on avait besoin d'aller dans le laboratoire pour confirmer que ces "racines" séchées venaient bien des varans indiens.

 

La racine est si rare et difficile à trouver que vendre des pénis de varan se révèle bien plus profitable, et ce qu'importe la cruauté d'une telle pratique.

 

Source : World Animal Protection

 

Les animaux utilisés dans ce trafic subissent un traitement atroce. Les varans sont capturés dans leur état naturel, avant d'être attachés. Leurs griffes sont ensuite arrachées, afin de les empêcher de fuir.

 

Leur pénis est retiré alors que les animaux sont toujours conscients et vivants. Ils agonisent ensuite dans de profondes souffrances.

 

Les varans sont pourtant une espèce protégée, et en vertu de la loi indienne de protection de la faune sauvage, datant de 1987, s'en prendre à l'un d'entre eux est un crime national.

 

Source : Sakchai Lalit/AP

 

Neil D'Cruze, scientifique au WAP, exprime son désarroi :

 

Nous sommes consternés par l'audace éhontée et l'ampleur de ce trafic illégal d'animaux sauvages. Ces produits illégaux sont disponibles au Royaume-Uni et aux États-Unis, avec un prix courant pouvant potentiellement atteindre les 56 000 euros.

 

WAP cherche à mettre un terme à ce commerce illégal et cruel, et a déjà demandé aux revendeurs de retirer les racines de hatha jodi incriminées de leur site Internet.

 

 

N'hésitez pas à faire un don au WAP en cliquant ici.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING