Ces quatre employés ont été suspendus pour avoir secouru un chien enfermé dans une voiture

ADVERTISING

Le 5 juillet dernier, deux employés de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus situé dans la ville de Québec (Canada), sont venus en aide à un chien enfermé dans un véhicule laissé en plein soleil qui commençait à suffoquer.

 

Après avoir abaissé la fenêtre pour le récupérer, ils sont ensuite retournés à l'intérieur pour lui donner de l'eau, avant de croiser les propriétaires du chien, qui ont réclamé qu'il leur soit rendu. Ce n'est qu'après l'intervention de la police locale, qui a fermement rappelé aux propriétaires la réglementation en vigueur au sujet des soins à apporter aux animaux domestiques, que les propriétaires ont pu repartir avec leur animal.

 

 

Cependant, l'histoire ne s'arrête pas là. Quelques jours plus tard, les deux employés qui avaient secouru le chien ainsi que deux employés du service de messagerie, qui avaient apporté de l'eau au chien, ont été suspendus par l'établissement pour une durée de trois à huit jours, pour avoir enfreint le règlement des heures de visite.

 

Celles-ci, qui s'appliquent aux animaux des patients, stipulent que "l'accès aux animaux domestiques est strictement limité aux chiens guides et aux chiens accompagnateurs pour les usagers hospitalisés, les proches aidants et les visiteurs atteints d'un handicap. L'accès aux chiens en socialisation est strictement interdit, sauf ceux autorisés dans le cadre du programme de zoothérapie."

 

 

L'établissement a refusé de commenter les sanctions prises à l'encontre des employés, ce qui n'a pas manqué d'agacer plusieurs personnes. Ann Gingras, présidente du Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches, s'est indignée :

 

C'est franchement exagéré de suspendre des employés qui ont agi en bons samaritains en portant assistance à un chien en difficulté, surtout de la part d'un établissement dont le mandat est de soigner! Ils n'ont fait que lui donner de l'eau, ils ne l'ont pas promené sur les étages.

 

Les quatre employés suspendus ont un dossier vierge et n'avaient encore jamais eu de problèmes avec la direction de l'hôpital. S'ils regrettent les mesures prises, nuls doute qu'ils ne regrettent absolument pas leur geste et qu'ils n'hésiteraient pas une seule seconde à venir en aide à un autre animal qui se trouverait dans une situation similaire.

 

Ce qu’il faut faire si vous voyez un chien piégé dans un véhicule par fortes chaleurs

Selon la situation, il est important de connaître et d’adopter les bons réflexes. Si l’animal ne semble pas en grande souffrance, s’il respire encore normalement et n’a pas l’air anxieux,  appelez immédiatement la police ou la gendarmerie tout en restant près du véhicule, attentif à l’évolution de la situation.

 

En revanche, si la situation paraît urgente, si l’animal halète, se débat voire ne bouge déjà plus par exemple, vous pouvez décider de le libérer vous-même du véhicule. L’article 122-7 du Nouveau Code de procédure pénale vous autorise à recourir à tous les moyens nécessaires pour lui porter secours.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cet article.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING