Ces neuf chiots viennent d’être jetés par la fenêtre d’une voiture en pleine forêt

ADVERTISING

Le 30 mars dernier, neuf chiots âgés d'environ deux mois ont été jetés par la fenêtre d'une voiture sur le territoire de la commune de Roche-en-Régnier, en Haute-Loire.

 

C'est un cycliste, qui roulait derrière la voiture, qui a vu les passagers de la voiture jeter ce qui semblait être plusieurs objets sur le bas-côté de cette petite route forestière. Curieux, il s'est approché, alors que la voiture repartait à toute vitesse.

 

chiots-jetes-voiture-417-2 Source : Dominique Liotier

 

À sa grande surprise, il s'est aperçu que ce qu'il pensait n'être que de simples "objets" étaient en réalités neuf jeunes chiots, que leur famille venait d'abandonner en pleine forêt. Malheureusement, l'un d'entre eux, heurté par un automobiliste, est décédé.

 

Choqué, le cycliste a immédiatement contacté la SPA voisine, qui a à son tour appelé la gendarmerie de Vorey-sur-Arzon. Peu de temps après, des gendarmes sont intervenus pour prendre en charge les chiots et sécuriser la scène. Une enquête a également été ouverte pour déterminer l'identité des propriétaires, qui risquent une lourde peine.

 

 

Placés en famille d'accueil, les chiots se remettent depuis de leurs malheurs, même si leur âge exact et leur race sont encore inconnus. Céline Bonillo, vice-présidente de la SPA de Polignac, témoigne :

 

Ils avaient très faim lorsqu'ils sont arrivés chez nous, et ils ont beaucoup mangé depuis. Ils devraient avoir environ deux mois et pourraient être des croisés Bouvier Bernois.

 

Un chiot Bouvier Bernois. Source : CaniForum/Pattounes

 

Dans quelques jours, les huit chiots seront présentés à un vétérinaire, qui pourra déterminer leur race et leur âge. De plus, ils seront vaccinés une première fois, puis une seconde le mois prochain.

 

Une fois le second vaccin effectué, ils seront confiés au refuge, qui tentera de leur trouver des familles aimantes qui sauront leur offrir l'amour et l'attention dont ils ont besoin.

 

En France, l’article 512-1 du Code pénal prévoit une peine maximale de deux ans de prison accompagnés de 30 000 euros d’amende pour les tortionnaires d’animaux. Une peine insuffisante au regard des sanctions réservées à d’autres délits.

 

La Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition pour demander que l’article 512-1 du Code pénal soit révisé et que les sanctions soient aggravées. Pour la signer, cliquez ici.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

 

* * *

 

Sur le même sujet

 

Tout le monde doit signer cette pétition pour plus de sévérité contre la cruauté envers les animaux

 

ADVERTISING