Ces moutons entassés dans des conteneurs ont vécu l’enfer de l’exportation animale

ADVERTISING

Au début du mois de janvier 2018, des photographes australiens ont eu accès à une zone confidentielle d'un aéroport où ils ont découvert des conteneurs remplis de moutons vivants, destinés à être envoyés dans des pays asiatiques et du Moyen-Orient.

 

moutons conteneursSource : Suffering Souls

 

Sur les images, on peut voir de nombreux moutons entassés dans des conteneurs, sans eau ni nourriture. Ils seront par la suite transportés à bord d'un avion de la compagnie malaisienne Maskargo.

 

Kelly Dingham, porte-parole de l'association Suffering Souls qui lutte pour le bien-être animal, s'est exprimée sur le sujet :

 

Cet avion n'a pas communiqué son itinéraire sur l'application de suivi des vols comme le fait la plupart des avions. Mais nous pensons qu'il se dirigeait vers la Malaisie, car l'Australie y envoie de plus en plus de moutons dernièrement.

 

Ces animaux seront par la suite abattus, dans des conditions probablement terribles et inhumaines. Toutefois, cette situation n'a rien de nouveau, car chaque année, l'Australie exporte des millions de moutons, vaches et chèvres vers les pays d'Asie et du Moyen-Orient.

 

moutons conteneursSource : Suffering Souls

 

La plupart du temps, ces animaux quittent le pays à bord d'énormes navires dans lesquels ils sont entassés par milliers. Un grand nombre d'entre eux meurt de stress, de maladies ou même à cause de la chaleur.

 

Rebaptisés les "fours flottants" ou "cercueils flottants" par les défenseurs de la cause animale, ces bateaux sont le berceau de la cruauté animale et le symbole de la surconsommation de viande.

 

moutons conteneursSource : Suffering Souls

 

Outre les conditions de transport déplorables, ce sont les conditions d'abattage qui sont remises en question, car la plupart de ces pays n'ont pas autant de régulations et de normes qu'en Australie. Il arrive même qu'ils soient sacrifiés au cours de cérémonies sacrées.

 

Jed Goodfellow, responsable des politiques au RSPCA, une association qui lutte contre la cruauté envers les animaux, a déclaré à The Dodo :

 

L'exportation d'animaux vivants, sous toutes ses formes, représente un risque élevé pour les animaux. Même si les transports par avion sont plus sécurisés que le bateau, tout problème technique lié à la ventilation ou aux conteneurs peut conduire à la souffrance, voire à la mort des animaux.

 

Dans ce cas-ci, les moutons ne semblent pas avoir été tondus, et seront probablement amenés à souffrir des fortes températures, bien plus élevées encore dans les pays où ils seront conduits. De plus, ils restent souvent pendant des heures sur le tarmac, immobiles et assoiffés.

 

moutons conteneursSource : Suffering Souls

 

Kelly Dingham rappelle que pour chaque transport, un quota de morts est établi, et qu'il est donc considéré comme normal que des animaux décèdent en raison des mauvaises conditions de transport.

 

Les images de ces animaux ont fait le tour du web, et ont suscité un élan d'indignations de la part de personnes dont beaucoup ne savaient même pas que de telles situations se produisaient.

 

Mais le cas de l'Australie n'est pas isolé. En Europe, les exportateurs sont également la cible des défenseurs de la cause animale qui mettent en lumière des conditions de transport et d'abattage déplorables.

 

ADVERTISING