Ces 188 animaux viennent d’être sauvés in extremis de la boucherie du festival de l’horreur de Yulin

ADVERTISING

Malgré la pression des associations et de l'opinion publique, le terrible festival de Yulin se tient comme chaque année, en Chine. Des milliers d'animaux, dont des chiens et des chats, y seront massacrés avant d'être mangés. Mais un activiste américain, Marc Ching, tente de tout faire pour venir en aide à ces pauvres bêtes.

 

Source : The Animal Hope & Wellness Foundation

 

Son association, Animal Hope and Wellness, s'est infiltrée à de nombreuses reprises dans des festivals ou des fermes à viande asiatiques, et a sauvé des milliers de vies.

 

Marc Ching s'est à nouveau illustré cette année. Le 18 juin 2017, il s'est rendu dans un abattoir, aux abords de Yulin, où des chiens étaient confinés dans de minuscules cages alors que d'autres étaient purement et simplement dépecés vivants pour leur viande.

 

Source : The Animal Hope & Wellness Foundation

 

Le jeune homme a réussi à convaincre les gérants de l'abattoir de laisser partir les animaux en leur proposant de les aider à changer de métier.

 

L'Américain a ensuite posté une vidéo aussi tragique qu'émouvante, où 188 animaux, des chiens, des chats, des furets et un cochon, quittent enfin leurs cages.

 

Malheureusement, d'autress chiens étaient déjà décédés.

 

Source : The Animal Hope & Wellness Foundation

 

Ceux qui ont survécu ont une peur panique des humains et s'enfuient dès que quelqu'un les approche. Bon nombre de chiens sont également micropucés.

 

 

En effet, les fermes à viande de chien sont interdites en Chine, et de nombreux animaux sont récupérés dans la rue ou tout simplement volés à leur famille. Marc Ching écrit sur Facebook :

 

Nous allons collecter les données, s'occuper de chaque cas avec la police et le gouvernement, pour recel de propriété volée. Nous ferons également en sorte que chaque chien retrouve sa famille.

 

Source: Animal Hope and Wellness Foundation

 

Marc Ching fait tout son possible pour aider ces animaux, mais l'association Humane Society International estime que 30 millions de chiens sont tués chaque année en Asie. Vous pouvez aider l'association de Marc en cliquant ici.

 

En Chine comme en Corée du Sud, la consommation de viande de chien cristallise le fossé générationnel entre les jeunes et les seniors. D'après un sondage réalisé en 2015 par l'institut Gallup Korea, 20% des hommes coréens âgés d'une vingtaine d'années déclarent avoir mangé du chien au cours de l'année, contre 50% du côté des cinquantenaires et des sexagénaires.

 

Pour les jeunes générations, imprégnées de culture occidentale, les chiens et les chats sont en effet avant tout des animaux de compagnie et il leur semble souvent étrange voire choquant de les consommer. Il est ainsi très probable que le commerce de la viande de chien connaisse un rapide déclin au cours des prochaines décennies en Corée du Sud comme en Chine.

 

Si vous souhaitez soutenir l'association HSI dans son combat, cliquez ici. Vous pouvez également signer cette pétition qui demande l’abolition du festival de Bok Nal.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING